Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


« Faites ce que je dis, pas ce que je fais : voilà le cynisme du Premier Ministre ».

Publié par jean luc sur 19 Septembre 2017, 11:04am

Catégories : #Emploi, #Contrats aidés, #Jean-Jacques Thomas, #Gouvernement, #Social, #Les Hauts de France, #Picardie-Aisne, #Hirson

« Faites ce que je dis, pas ce que je fais : voilà le cynisme du Premier Ministre ».

L'opération « Ville et villages morts » fut incontestablement une réussite et l'événement n’est pas passé inaperçu. En duplex d’Hirson, hier, Jean-Jacques Thomas est intervenu en direct en ouverture du journal de midi de Mickaël Guiho. A cette occasion, il a rappelé la mobilisation des élus locaux afin de préserver 117 emplois sur les communes des Trois-Rivières avec sur Hirson, en 2018, un surcoût estimé à 313 685 €.

« Rien que pour portage de repas, ajouta-t-il, le remplacement de Jean-Pierre Haupois représente en année pleine un investissement supplémentaire de 17 500 € ». Sur « France 3 », le Maire d’Hirson a, également, dénoncé la casse organisée du service public de proximité. A la différence près que, là où l’Etat en a besoin, il a conservé les emplois aidés. « Faites ce que je dis, pas ce que je fais : voilà le cynisme du Premier Ministre ». Un discours repris, hier dans le journal du soir, par les Maires d’Hirson, de Martigny et d’Origny-en-Thiérache avec un reportage sur place et devant la Sous-Préfecture de Vervins.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents