Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


RÉGIONALES : « LES DIGUES RÉPUBLICAINES ONT SAUTÉ, RESTE LE BARRAGE A L’EXTRÊME-DROITE ».

Publié par jean luc sur 8 Décembre 2015, 13:54pm

Catégories : #Régionales 2015, #Anne Ferreira, #Jean-Jacques Thomas, #Pierre de Saintignon, #Parti socialiste, #La Gauche, #Nord-Pas de Calais-Picardie, #FN, #LR

RÉGIONALES : « LES DIGUES RÉPUBLICAINES ONT SAUTÉ, RESTE LE BARRAGE A L’EXTRÊME-DROITE ».

Le combat s’annonçait difficile et les défaites d’une Gauche divisée et d’une Droite sans repère confirment une crise républicaine d’une ampleur jamais atteinte depuis l’après-guerre. Certes, elle est amplifiée par le contexte sécuritaire des attentats de novembre. Il n’explique, cependant, pas tout. L’ensemble des forces de Gauche a, en effet, été dans l’incapacité d’enrayer une nouvelle percée de l’Extrême-Droite, désormais, en capacité de remporter plusieurs régions françaises. Tous les partis politiques sont touchés. Tous sont concernés. En effet, de plus en plus d’électeurs, virent à l’Extrême-Droite ou se réfugient, plus encore, dans l’abstention et l’abandon. Pendant ce temps, face au désespoir sous-estimé et aux colères exacerbées, les solutions proposées par le FN se cantonnent, prudemment, dans le virtuel, loin des réalités du quotidien.

« Qu’il me soit, du reste, permis de souligner, au Conseil régional de Picardie, l’action exemplaire, d’Anne Ferreira, d’Alain Reuter, Mireille Tiquet et Coralie Deshaies, rappelle Jean-Jacques Thomas, Premier Secrétaire fédéral de l’Aisne.Pourtant, avec Anne Ferreira, tête de liste dans l’Aisne, Pierre de Saintignon proposait un programme réaliste, chiffré en prise directe avec la réalité. Rien que pour cela, il mérite notre reconnaissance. Je salue son courage. Pouvait-il, seul, se maintenir dimanche soir ? Comme il l’a toujours déclaré, il a pris ses responsabilités. Lucide et courageux ».

Dans une motion approuvée, hier soir à Laon, les Responsables socialistes ont d’ailleurs dénoncé « l’Extrême-Droite qui, au lendemain du scrutin, s’en vient, sans vergogne, draguer dans les rangs d’une Gauche au bord du Ko. Mais que la Droite ne s’en réjouisse pas. Le rassemblement de « LR », de l’UDI et du Modem n’a pas empêché le FN d’être en tête dans la moitié des Régions françaises et de progresser dans les autres. Certains de ses dirigeants en sont conscients. Ils savent leur responsabilité engagée ».

Lors des élections départementales, au nom de principes, véritablement, républicains ceux-là, plusieurs candidats socialistes se sont, en effet, retirés au profit d’une Droite qui n’a manifesté, ni ce courage, ni une préférence républicaine. « Le temps de l’analyse viendra, précise Jean-Jacques Thomas,cependant, aujourd’hui, il y a plus urgent. Il y a plus grave ».

A l’unanimité, le Bureau fédéral a donc dressé un constat et prit position : « Le score atteint par l’Extrême-Droite constitue une menace est-il réaffirmé. Se retirer constitue un déchirement. Fallait-il privilégier une présence au sein des Conseils régionaux ou préserver nos valeurs ? Dès dimanche soir, sans tractation, ni calcul, le choix de ne pas se maintenir au second tour fut dicté par nos seules valeurs républicaines. Aujourd’hui , le Bureau fédéral du PS de l’Aisne appelle donc, dimanche, les électrices et les électeurs, avec courage et lucidité, à faire barrage au Front National ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents