Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Centre d’hébergement dans le XVIème arrondissement : non aux insultes, oui au civisme et à la solidarité

Publié par jean luc sur 18 Mars 2016, 14:11pm

Catégories : #Billet d'Humeur, #Logement-Transports, #Solidarité-Santé, #Social, #Parti socialiste, #Paris, #lutte contre l'exclusion

Cécile JONATHAN
Cécile JONATHAN

La Mairie de Paris et l’État prévoient l’installation d’un centre d’hébergement de 200 places pour trois ans dans une allée en bordure du Bois de Boulogne, l’ouverture étant prévue avant l’été. 200 personnes, individus isolés ou familles qui rencontrent des difficultés sociales importantes pourront y trouver un refuge.

Des incidents ont eu lieu lundi soir, lors d’une réunion d’information destinée à présenter le projet aux habitants du quartier. Dans une salle bondée et chauffée à blanc, sous les harangues du député du parti Les Républicains, Claude Goasguen, la secrétaire générale de la préfecture et le président de l’université qui avait accepté de prêter un amphithéâtre pour l’occasion, ont été insultés. Que des représentants de l’État soient ainsi traités, à fortiori en présence d’un député-maire, c’est inacceptable dans notre République.

Kamel CHIBLI
Kamel CHIBLI

Connu pour refuser tous les projets de logements sociaux dans son arrondissement, Claude Goasguen, fidèle à lui-même, a préféré une pétition et un discours alarmiste en agitant les peurs d’envahissement de l’étranger. Il a évidemment omis de préciser dans sa pétition que sur les 9 700 places en hébergement d’urgence à Paris, il n’y en a que huit dans le XVIème arrondissement. 200 places d’hébergement de plus ne rétabliront pas la nécessaire solidarité territoriale qui incombe à tous et ne feront pas du XVIème un arrondissement modèle. Mais c’est un début.

Le Parti socialiste apporte son plein soutien à la Mairie de Paris et au projet qu’elle porte pour faire reculer le nombre de sans-abris dans la capitale. Il appelle à un élan de solidarité et de civisme. Chacun doit faire preuve de responsabilité pour ne pas faire d’un projet d’humanité une source de conflit et d’égoïsme.

Cécile JONATHAN

Secrétaire nationale adjointe au logement

Kamel CHIBLI

Secrétaire national chargé du handicap et de la lutte contre l'exclusion

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents