Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


François Hollande : la loi sur la transition énergétique sera «l'un des textes les plus importants du quinquennat»

Publié par jean luc sur 21 Septembre 2013, 15:21pm

Catégories : #Hollande, #Gouvernement, #Politique, #Ecologie-Energie

François Hollande : la loi sur la transition énergétique sera «l'un des textes les plus importants du quinquennat»

Vendredi 20 septembre, le président de la République François Hollande a ouvert la seconde Conférence environnementale. Dans le discours d'ouverture, il a dévoilé plusieurs mesures pour la transition écologique, et les axes de la future loi de transition énergétique.

Le président de la République a tout d'abord annoncé que la future loi sur la transition énergétique «devrait être conclue d'ici la fin de l'année 2014». Il a également rappelé l'engagement pris l'année dernière, lors de la première Conférence environnementale, de faire de la France «le pays de l'excellence environnementale».

Évoquant la transition énergétique comme une «décision stratégique», et non «un choix de circonstances», François Hollande a déclaré que la France accueillerait en 2015 la conférence climat, dont l'objectif sera d'aboutir à «un pacte mondial sur le climat». Au niveau de l'Union européenne, le Conseil européen de mars prochain aura pour objet la politique énergétique afin de déterminer une attitude commune à tous les États-membres :

L'Europe peut fixer des normes sur les différentes énergies et l'ampleur des économies à réaliser.

En ce qui concerne la France, le président de la République a dévoilé plusieurs objectifs et mesures mis en place prochainement :

  • D'ici 2050, la diminution de 50% de notre consommation énergétique. Si François Hollande reconnait ici un «pari audacieux», il précise «n'en faisons pas un dogme, si nous sommes à un peu moins, ce ne sera pas une calamité». Atteindre cet objectif permettrait au pays de faire entre 20 et 50 milliards d'euros d'économies d'ici 2030 sur la facture d'énergie.
  • La possibilité pour l'État de fermer les centrales nucléaires pour des raisons de stratégie énergétique. La future loi plafonnera à son niveau actuel notre capacité de production nucléaire. En outre, le président a réaffirmé son engagement à fermer la centrale nucléaire de Fessenheim «fin 2016».
  • «Un programme massif pour la rénovation thermique des bâtiments». La TVA sur la rénovation énergétique des logements sera abaissée à 5% en 2014, un dispositif de tiers financement des travaux de rénovation thermique avec la Caisse des Dépôts sera créé, 2000 emplois d'avenir seront dédiés au conseil pour les ménages en matière de rénovation thermique, 35 millions de compteurs seront remplacés par des compteurs intelligents d'ici 2020 et sans coût pour les ménages.
  • D'ici 2030, la réduction de 30% de notre consommation d'énergies fossiles, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, afin de réduire la facture énergétique du pays. Cet objectif passera notamment par «l'usage de technologies moins consommatrices en hudrocarbures». Ainsi, le déploiement de bornes de recharge pour voitures électriques sera accéléré afin que le pays soit complètement équipé d'ici 2025.
  • Une taxe carbone «juste, efficace, et juridiquement incontestable». La future taxe carbone qui sera proposée ne sera pas une «fiscalité supplémentaire», mais une «nouvelle fiscalité», qui devra à la fois «préserver le pouvoir d'achat des ménages» et «conférer à nos entreprises un avantage compétitif en permettant de moins taxer le travail».
  • Dès la semaine prochaine, le lancement d'un appel d'offres pour l'installation de parcs d'hydroliennes pilotes sur les côtes françaises.

C'est donc une politique volontaire et ambitieuse nous menant vers la transition énergétique que le président de la République a présenté ce matin. En conclusion, François Hollande a déclaré :

La transition énergétique est une grande cause nationale. Elle ne nous divise pas, elle nous rassemble.

Pour Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, et Laurence Rossignol, Secrétaire nationale à l'écologie et au développement durable :

Le Parti socialiste porte la social-écologie et salue l'engagement du gouvernement pour réussir la transition écologique, une opportunité certaine pour la France et l'Europe.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents