Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Budget 2014: vers une «stabilisation de la pression fiscale un an en avance»

Publié par jean luc sur 6 Septembre 2013, 13:51pm

Catégories : #Gouvernement, #Economie, #Emploi, #Social

Budget 2014: vers une «stabilisation de la pression fiscale un an en avance»

Bernard Cazeneuve, ministre délégué au Budget, et Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, sont tout deux revenus ce jeudi 5 septembre sur le budget en préparation pour 2014, budget qui devra permettre une stabilisation fiscale.

Le président de la République François Hollande a récemment évoqué la nécessité d'une «pause fiscale». Pour Bernard Cazeneuve, il s'agit de l'un des objectifs du budget 2014, dont le projet de loi sera présenté dans une dizaine de jours :

Pour les entreprises, comme pour les ménages, nous allons dans une direction simple, simplification de l'impôt, stabilisation de la pression et du paysage fiscal, et stimulation de la croissance. C'est ce que j'appelle les 3 S.

Ce sont donc les économies à faire qui permettront de boucler le budget, et non de nouveaux impôts, comme l'a expliqué le ministre délégué au Budget :

Chaque économie supplémentaire ce sont des impôts en moins pour les Français, et moi, je veux être le ministre des économies, pas le ministre des impôts.

Claude Bartolone a quant à lui rappelé l'utilité des impôts : «assurer la solidarité, le fonctionnement des services publics et la préparation de l'avenir». La pression fiscale ne doit pourtant pas être accrue pour le président de l'Assemblée nationale, qui soutient l'idée d'une «pause fiscale», annoncée par François Hollande, et qui permet de maintenir le pouvoir d'achat des Français :

On a eu la chance d'avoir ce 0,5% de croissance annoncé à la fin de l'été. On voit bien que même l'OCDE annonce une toute petit espérence de 0,3% pour cette année, et on voit que c'est le pouvoir d'achat des ménages qui est, pour l'essentiel, à l'origine de cette croissance.

«Notre objectif, c'est d'aller vers la stabilisation de la pression fiscale avec un an d'avance»

Alors, quelles sont les pistes envisagées par le gouvernement ?

Le ministre délégué au Budget a tout d'abord rappelé l'objectif prioritaire du budget 2014:

Simplifier le paysage fiscal, de manière à ce que les entreprises comme les ménages aient une visibilité de l'avenir, qui les conduisent à prendre des risques, à investir, à faire le pari de la croissance.

Et de préciser :

Ce que je souhaite, c'est que nous puissions faire en sorte qu'à terme, le paysage fiscal soit simplifié, qu'on supprime des impôts qui sont des impôts économiquement absurdes, qu'on les remplace par des impôts qui ont une pertinence et que nous essayons avec une concertation étroite avec le monde de l'entreprise, à engager l'économie française vers la croissacnce, par la diminution de la pression fiscale.

Enfin, Bernard Cazeneuve a ajouté que les économies sur les dépenses publiques monteront à 14 milliards en 2014.

Retrouvez l'intervention de Claude Bartolone :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents