Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Budget 2014 : un budget juste et offensif

Publié par jean luc sur 12 Septembre 2013, 08:12am

Catégories : #Gouvernement, #Economie, #Emploi, #Hollande

Budget 2014 : un budget juste et offensif

Réduire les dépenses et faire une pause fiscale
Le projet de loi de finances pour 2014 repose sur un financement juste qui fera porter l'effort à hauteur de 80% sur la réduction de la dépense : 15 milliards d'économies vont être réalisés répartis en 9 milliards pour l'Etat et les collectivités territoriales et 6 milliards sur la Sécurité sociale.

Sur les 9 milliards d'économies à réaliser par l'Etat :

1/3 concerne les dépenses de fonctionnement
1/3 est relatif aux moyens que l’Etat alloue aux collectivités territoriales et opérateurs
1/3 porte sur les interventions et les investissements de l'Etat


En 2013, la réduction des déficits avait porté pour deux tiers sur l'augmentation des impôts et un tiers sur la baisse des dépenses. Le gouvernement avait annoncé qu'en 2014 la proportion serait inversée, ce budget va au-delà.
La maîtrise des prélèvements obligatoires à la fois sur les entreprises et les ménages devrait assurer la compétitivité des premières et pour permettre à la demande intérieure de repartir.
En effet, la pression fiscale n'augmentera pas sur les ménages en dehors de l'augmentation de la TVA (taux intermédiaire passant de 7 à 10% et taux normal de 19,6% à 20%), déjà votée fin 2012. L'augmentation de ces deux taux de TVA, qui doit rapporter plus de 6 milliards d'euros, doit financer non pas l'effort budgétaire mais le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE).
Du côté des recettes, les 20% restant du budget sont constitués de 3 milliards d'euros générés aux deux tiers par la lutte contre l’évasion et la fraude fiscale.

Un budget juste, tourné vers l'emploi
Des mesures particulières en faveur des ménages ont aussi été décidées; pour preuve, la réindexation du barème de l’impôt sur le revenu, que la droite avait gelé, et l’instauration d’une décote qui permettra aux ménages les plus modestes d’être exonérés d’impôt sur le revenu.

Suite à l'annonce de Jean-Marc Ayrault, en sortie du conseil des ministres, François Hollande a déclaré : «Notre responsabilité, c'est de faire en sorte que l'éclaircie se confirme». En ce sens «pour ne pas obérer la croissance», il fallait donc un budget ambitieux pour la croissance et l'emploi.

Parti Socialiste

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents