Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Bruno Gollnisch : quand le FN redevient le FN

Publié par jean luc sur 5 Août 2013, 07:46am

Catégories : #Billet d'Humeur, #FN

Bruno Gollnisch : quand le FN redevient le FN

On s'ennuyait avec le Front National couleur bleue Marine. Des dérapages verbaux contrôlés, des propos « presque » normaux, ont rythmé les interventions de la dirigeante du parti d'extrême-droite depuis qu'elle a succédé à papa.
Bon c'est sûr, Marine Le Pen n'a pas toujours su tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler et a bien sorti quelques conneries haineuses et bien juteuses sur les musulmans, les homosexuels, Mélenchon (là c'était de bonne guerre), mais Bruno Gollnisch a fait très fort sur son blog, ruinant ainsi l'image du parti « normal » que Marine Le Pen souhaitait présenter aux Français.
Gollnisch plus que de la provocation, de la haine xénophobe.

Qu'a donc fait Gollnisch ? Dans une vidéo postée sur son blog (le Kiosque ne propose pas le lien vers la vidéo pour ne pas faire du buzz avec le blog de Gollnisch) le 1er Août 2013, le député européen FN a tenu des propos xénophobes, comme au bon vieux temps de Jean-Marie et du PPF, envers le député européen français PS, Eduardo Rihan-Cypel : « un Français de relativement fraîche date qui me fait penser à ces gens que vous invitez chez vous et qui, une fois qu'ils y ont pris pied, veulent y faire venir un petit peu tout le monde. La France vous a financé des cours pour que vous puissiez apprendre le français », lance Bruno Gollnisch et pour conclure « Ne vous croyez pas autorisé à stigmatiser ceux qui trouvent quand même qu'il y a un peu trop de nomades qui viennent en France », ceux qui « se plaignent de se retrouver chaque jour étrangers dans leur propre pays ».

Propos diffamatoires, intolérables et haineux vivement critiqués par le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir : « Ces propos ad hominem, qui visent l'origine d'un responsable politique et d'un parlementaire français, sont insupportables et s'inscrivent dans la plus ignoble tradition de l'extrême droite française ».

Pour ceux qui pensait que le FN avait changé avec l'arrivée à sa tête de la fille de Jean-Marie, peuvent revoir leur jugement. Les propos de Gollnisch « montrent que le Front national reste un parti profondément anti-républicain ». Que le FN « c’est le FN qu’on a toujours connu : xénophobe, raciste, avec une vision étriquée de la France » réagit Eduardo Rihan-Cypel auprès du JDD.fr.

Le Kiosque aux Canards

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents