Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Régionales 2010 : Projet, équipes, alliances, la position du Parti socialiste

Publié par jean luc sur 22 Octobre 2009, 12:49pm

Catégories : #Régionales 2010


Ces élections régionales sont majeures. L’enjeu est de protéger les Français face à la politique de casse sociale de la droite et de continuer à développer nos territoires. Ce combat doit tous nous mobiliser.

Ce peut être également l’occasion pour les Français de dire leur désaveu de la politique Nicolas Sarkozy.

Ces élections interviennent dans un contexte marqué par une crise économique et sociale majeure et par l’absence de réponse à la hauteur de la part du Président de la République et de son gouvernement.

Elles se dérouleront alors qu’est engagée une pseudo-réforme territoriale qui s’avère être, en réalité, un vrai tripatouillage politique. Elle vise essentiellement à changer les modes de scrutin pour permettre à l’UMP de récupérer le contrôle des collectivités locales perdues dans les urnes. Elle met en danger la pérennité des services publics et tourne le dos à l’avenir. C’est une vaste opération politicienne que nous devons dénoncer haut et fort.

1 - Des projets ambitieux pour les territoires

Nous pouvons nous appuyer dans cette bataille des régionales sur un solide bilan, reconnu par les Français. Il faudra défendre fièrement le travail réalisé à la tête des régions que nous avons gouvernées.

  • Avec nos plans régionaux, nous avons donné à la France son vrai plan anti-crise pour pallier la défaillance du gouvernement.
  • Avec l’investissement dans la recherche, dans le développement des universités et dans les pôles technologiques, nous avons préparé l’avenir alors que le gouvernement le sacrifie.
  • Pour l’environnement et la préservation de la planète, nous avons investi massivement dans le développement durable et les transports en commun, alors que le gouvernement n’a toujours pas prévu de financement au-delà des effets d’annonce du Grenelle de l’environnement.
  • Nous avons agi pour la rénovation des quartiers et des banlieues et le développement rural, alors que le gouvernement accumule les plans banlieues sans effet et sacrifie les territoires en étouffant les collectivités.
  • Pour les jeunes, nous avons fait des efforts considérables en matière de formation professionnelle et nous avons conduit une modernisation sans précédent de nos lycées.

Forts de nos bilans, nous devrons aussi proposer des projets ambitieux pour la nouvelle mandature. Des projets solidement ancrés dans la réalité de chacun des territoires, mais aussi capables de porter des propositions nationales défendues conjointement par tous les socialistes, un écho national.

Le travail est engagé dans chaque région. Au plan national, un groupe présidé par Jean-Louis Bianco rendra son travail pour le 12 décembre prochain, date de la convention nationale de présentation des listes et de la plateforme nationale. Cette commission a pour mission de définir les propositions communes des socialistes pour les Régions. Cette tâche est essentielle pour apporter une cohérence dans notre campagne et pour démontrer que, dans le cadre des compétences de Régions, une politique globale, alternative à celle du gouvernement, est possible.

2 - Les meilleures équipes pour nos régions

Si le projet est essentiel pour l’emporter, la composition des listes est tout aussi déterminante. C’est une tâche à laquelle les premiers des socialistes, qui ont la responsabilité de la coordonner en lien avec les premiers fédéraux, doivent apporter toute leur attention.

Une liste, c’est une équipe constituée de femmes et d’hommes dans lesquels les territoires doivent se reconnaître. C’est une équipe qui doit être la mieux à même de porter demain nos projets pour les régions et d’incarner l’excellence et la diversité territoriale.

Il faudra puiser dans les forces de notre Parti et veiller au rassemblement de ses différentes sensibilités politiques, et en même temps faire appel à des personnalités reconnues pour leurs engagements dans la société et à même d’entraîner une dynamique en faveur de nos listes.

Composées aux couleurs de nos régions, elles devront prendre en compte la diversité de la société que nous voulons représenter. Elles devront permettre le renouvellement pour qu’une nouvelle génération d’élu(e)s puisse apparaître.

3 - Des alliances claires

Avec un projet fort, des équipes de qualité, la stratégie électorale constitue la troisième clé du succès. Les socialistes doivent avoir une stratégie électorale claire.

L’ambiguïté des positionnements, les atermoiements et les alliances à périmètres variables suivant les Régions ne feraient que favoriser nos adversaires à droite et nos concurrents à gauche.

Le rassemblement de la gauche et des écologistes est notre priorité. Une fois seulement la gauche rassemblée, nos listes pourront s’ouvrir au second tour à toutes celles et tous ceux qui veulent se retrouver autour d’un projet de gauche, dans la clarté et la cohérence des alliances électorales dans toutes les régions.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents