Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Quand Benjamin Lancar écrit bien, c'est qu'il pompe sur Libé

Publié par jean luc sur 24 Novembre 2010, 08:59am

Catégories : #Sarkoland

Imaginez-vous que Benjamin Lancar est un joyeux drille. On en a tous eu la preuve éclatante avec le fameux lip-dub de l'UMP.

 

Oui, ça fait toujours aussi mal, même un an après.

Et ce n'est pas tout, il défend les fêtards parisiens qui seraient selon lui, privés de réjouissances par la vilaine municipalité socialiste.

Là-dessus, d'ailleurs, j'aimerais bien connaître les réactions des Parisiens à son affirmation : "Les revendications des riverains qui souhaitent endormir la ville ne doivent pas servir de justification à un trop-plein réglementaire."

Et surtout ceux de l'UMP, parce que je n'avais pas le souvenir que du temps de Chirac et de Tibéri, les habitants proches des boîtes étaient reçus par la municipalité comme d'épouvantables scro-gneu-gneus qui ne pensent qu'à roupiller.

Je dis ça parce que Benjamin -vive la teuf- Lancar cite la Mano Negra. Si, si. "Paris la nuit c’est fini, Paris va crever d’ennui !" qu'il nous dit. Sauf que, la chanson date de 1988 et que les paroles suivantes indiquent "L'baron qui règne à la mairie veut qu'tout l'monde aille au lit sans bruit". Le baron, c'est Chirac ! Comme le lui fait d'ailleurs remarquer un commentateur.

M'enfin, en 88, il n'avait que 3 ans le petit Lancar, il a une excuse. S'il fallait qu'il se préoccupe en plus de ce qui s'est passé avant sa naissance...

Reste le meilleur, pour la fin. Il conclut son article par : "Car une nuit blanche à Paris ne remplacera jamais cent matins blafards." Et là je me suis dit, c'est trop joli pour que ce soit de lui. Gagné ! C'est de Paul Quigno de Libération. Dommage que Lancar ait oublié de le citer...



Que pensez-vous d'un UMP qui cite la Mano Negra ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents