Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Produire plus, produire mieux : François Hollande, le candidat de la réindustrialisation de la France

Publié par jean luc sur 14 Décembre 2011, 11:01am

Catégories : #Présidentielle 2012

SetWidth600-usinesaoneetloire-actu11

Le bilan Sarkozy, c’est la désindustrialisation de la France

 

Depuis 2002, la France a perdu 750 000 emplois industriels, dont 400 000 depuis 2007. Pour mémoire,
durant les cinq ans de législature de gauche (1997-2002), 50 000 emplois industriels avaient été créés.


Aujourd’hui, l’industrie ne représente plus que 13 % dans la valeur ajoutée de la France contre 28% en Allemagne.


La base productive française atteint le niveau du Royaume-Uni, que N. Sarkozy présente toujours comme le modèle à ne pas suivre, comme la nation qui a abandonné son industrie.


Pour François Hollande, le redressement productif est une priorité


De tous les candidats à l’élection présidentielle, il est le premier à avoir fait de la réindustrialisation de la France une priorité : en témoigne son discours fondateur à Lorient sur le pacte productif, le 27 juin 2009.


François Hollande veut en finir avec les dogmes qui ont fait tant de mal à notre économie, nos emplois, nos territoires : « les usines sans ouvriers », « la société-post-industrielle » ou encore « la société du tout-services », ça ne marche pas !


Les pays qui résistent le mieux à la crise ou qui en sortent plus vite, voire plus forts sont ceux qui n'ont jamais cessé de développer leur industrie : Etats-Unis, Allemagne, Chine.


Les 4 piliers du patriotisme industriel que propose François Hollande


1. Le soutien aux filières industrielles d’avenir (énergies, mobilité durable, santé, numérique, éco-conception et éco-construction, etc.) et au développement des PME et ETI grâce à une banque publique d'investissement déclinée sous forme de fonds régionaux.


2. Le développement des capacités d'innovation et d'investissement grâce à la réorientation de la fiscalité, de l’épargne et du système bancaire vers l’économie réelle.


3. Le renforcement de la formation initiale pour nos jeunes et continue pour les salariés, l’amélioration des conditions de travail et l’encouragement à la démocratie sociale.


4. Une Europe capable d'innover et de protéger. Innover pour la croissance et l’emploi, notamment avec des euro-obligations pour financer les grands projets scientifiques, technologiques, industriels, d’insfrastructure dont nous avons besoin. Protéger grâce à une politique monétaire plus offensive face au dollar et au yuan chinois, ainsi qu’à une politique commerciale moins naïve pour faire respecter les normes sanitaires, sociales et environnementales dans les échanges internationaux.


Sarkozy avait promis d’être le Président du travail et des usines. Il a été le président de la rente et des banques. Avec François Hollande, la France redeviendra une grande nation industrielle.

 

La droite c'est le chômage: depuis juin 2007, il y a 990 000 chomeurs de plus

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents