Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Nicolas Sarkozy s'est montré coupé de la réalité des Français

Publié par jean luc sur 14 Février 2011, 11:33am

Catégories : #Politique

hortefeux-sarkozy.jpgNicolas Sarkozy voulait être face à aux Français, il s'est montré coupé de leurs réalités, dans une mise en scène convenue, qui ne dupe plus personne.

Sur la sécurité, la parole de Nicolas Sarkozy était attendue. Or, ce qui frappe, c'est d'abord que nous n'avons rien retenu de précis de l'intervention du Président de la République. Aucune proposition nouvelle n'a été avancée, à l'exception d'une énième modification du Code pénal... Ce qui frappe aussi et surtout, c'est un président qui reconnaît être en charge de la sécurité des Français depuis 2002 et qui mêle sans craindre la contradiction, constat d'échec et refus de toute responsabilité.

Coupé de la réalité, le Président reconnaît avoir échoué sur « seulement » deux points : la récidive des mineurs et le développement de ce qu'il nomme « l'hyperviolence »... Enfermé dans sa réalité, Nicolas Sarkozy énumère « ses » chiffres et évoque la statistique de la délinquance générale alors qu'il est interrogé par une personne, victime pour la 4ème fois d'un braquage à main armée...

Sur la justice,
alors que manifestaient partout dans le pays, magistrats, personnels de la pénitentiaire, conseillers d'insertion, policiers, agents administratifs, unis dans une même réprobation de sa politique, Nicolas Sarkozy n'a eu aucune parole d'apaisement, n'a fait aucune proposition.


Confronté à un mouvement de contestation aussi large qu'inédit, il était pourtant de son devoir de retrouver son rôle constitutionnel de « garant des institutions ». Il a préféré de nouveau opposer ceux qui comprennent l'émotion des parents de victimes et ceux qui rendent la justice dans notre pays.

La seule proposition formulée hier soir fut celle d'associer à l'activité correctionnelle des jurés citoyens. Chaque année, on compte près de 550 000 décisions de tribunaux correctionnels. Cette proposition est donc irréaliste.

Le premier magistrat de France n'a pas été à la hauteur de l'enjeu.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents