Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Martine Aubry : « Le gouvernement va dans le bon sens »

Publié par jean luc sur 1 Septembre 2012, 10:33am

Catégories : #Politique

martine-aubry-le-gouvernement-va-dans-le-bon-sens1.jpegMartine Aubry était l'invitée de RTL Midi en direct de Lille, ce 31 Août.

Redressement de la filière automobile en cours
Le constructeur PSA Peugeot-Citroën a annoncé que la production de son futur utilitaire léger serait confié à l'usine de Valenciennes-Hordain.
Le première secrétaire s'est réjouie de cette annonce : 
C’était une bonne nouvelle, on est très heureux dans la région. Mais on n’oublie pas que la filière automobile souffre et moi je soutiens vraiment ce qu’Arnaud Montebourg a annoncé pour avoir une vraie politique industrielle dans l’automobile, la recherche, la consommation en l’aidant vers les voitures propres, la formation des salariés, l’organisation du travail, sans oublier les sous-traitants qui, chez nous, sont très importants et qui ont été oubliés par le précédent gouvernement. Une bonne nouvelle, mais il faut relancer cette filière automobile, c’est ce que fait le gouvernement.
 
L'action du gouvernement
Interrogée sur l'opportunité de l'intervention du président de la République à Chalons, Martine Aubry a déclaré: « Je crois qu'il est toujours nécessaire que le président viennent parler des sujets qui intéressent directement les français. C'est-à-dire comment retrouver la croissance, le pouvoir d'achat, l'emploi »
 
Elle a rappelé :
Depuis 3 mois les choses ont été remises dans l'ordre : au niveau européen aujourd'hui on parle de croissance, et d'ailleurs l'Europe va consacrer 120 milliards d'euros à la croissance. Une partie de cette somme devrait être octroyée à la France. Le gouvernement a décidé que cette allocation serait régionalisée, afin d'aider notamment pour aider les PME, les entreprises qui investissent.
 
Poursuivant son propos sur cette rentrée 2012, elle a souligné le travail fourni par le gouvernement pour les français, en référence à l'augmentation de 25% de l'allocation de rentrée scolaire , soit 70 euros par enfant,  et d'ajouter : « Comment se serait passée cette rentrée si nous avions maintenu, et c'est ce qu'avait voté le précédent gouvernement, une augmentation de la TVA?»
 
"La rentrée est celle de la crise, celle des difficultés que vivent les français : la crise est encore, puisque rien avait été fait au niveau européen pour la combattre : la Grèce, l'Italie, l'Espagne, tout le monde va mal. Les français la ressentent aussi, ils sont impatients et je les comprends"
 
Martine Aubry a, de nouveau, soutenu l'action du gouvernement  soulignant qu'il prenait "les choses dans le bon sens" rappelant que le redressement du pays dans la justice était en marche, en témoigne la réforme fiscale votée au mois de juillet mettant un terme aux privilèges octroyés par le gouvernement précédent aux plus aisés:
 
ils contribueront plus au moment où la France va mal, pour pouvoir financer les zones de sécurité prioritaires, une meilleure rentrée scolaire que les autres et une relance de la croissance en aidant les entreprises, c'est la Banque Publique d'Investissement.
Combattre le chômage dès la rentrée 
A l'annonce dès le mois d'octobre de négociations sur les plans sociaux, la Première secrétaire a renchéri énumérant les 3 dispositifs déployés par le gouvernement pour s'attaquer au problème de l'emploi: 
- agir vite en créant 100.000 emplois d'avenir pour les jeunes à la rentrée : c'est redonner de la confiance aux jeunes et à leur famille, et relancer la consommation.
- Relancer une véritable politique industrielle avec la création de la Banque Publique d'Investissement
- Sanctionner plus durement les licenciements "spéculatifs ou boursiers" qui n'auraient donc pas de justification économique ou industrielle au moyen d'une loi.
Zone de sécurité prioritaires
Concernant les problèmes de sécurité soulevés par la vague de violence que connait la cité phocéenne, Martine Aubry a déclaré :
On est face au grand banditisme, on est face à des trafics d'armes et de drogues puissants à Marseille, d'où ces meurtres et ces règlements de compte. Il faut un travail qui mène la justice et la police à travailler ensemble. Il faut prendre les choses à bras le corps(…) La zone de sécurité prioritaire que Manuel Valls vient d'annoncer va permettre à la justice d'avoir plus de moyen pour rechercher les coupables, et à la police de déployer une présence accrue.







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents