Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Martine Aubry est venue soutenir Claude Gewerc à Clermont

Publié par jean luc sur 26 Février 2010, 13:05pm

Catégories : #Régionales 2010

Martine-Aubry-ovationnee-par-les-siens_medium.jpgLa première secrétaire du Parti socialiste est venue soutenir Claude Gewerc, président sortant du conseil régional.

Jeudi soir, le meeting départemental de l'Oise des candidats socialistes a accueilli en vedette Martine Aubry. Plus de 2000 militants, de toute la région, avaient fait le déplacement.

Bousculades, appareils photos... Curieux, fans, militants, journalistes locaux et nationaux... Tout le monde s'était donné rendez-vous jeudi soir à Clermont pour accueillir Martine Aubry, première secrétaire nationale du Parti socialiste venue soutenir pour les élections à venir, Claude Gewerc, président sortant du conseil régional.

Une ville choisie pour son emplacement géographique central, mais également parce que Claude Gewerc y a été maire et y est toujours investi localement.

Entre ces deux derniers, le tutoiement était de rigueur, comme le soutien à la politique et aux investissements menés dans la région lors de ce dernier mandat. Mais ils se sont également retrouvés pour critiquer leurs opposants de droite, à la fois localement et nationalement. « Notre campagne marche bien. Mais comme pour la leur ce n'est pas le cas, ils ont décidé que Nicolas Sarkozy allait se rendre à Laon, (Aisne) la semaine prochaine. Figurez-vous que les sous-préfectures appellent toutes les mairies pour qu'elles envoient du personnel communal pour faire la foule », lance Claude Gewerc lors de son allocution au cours de laquelle il n'a cessé de mettre en valeur son bilan, du tourisme en passant par l'emploi, les universités, et en présentant la région comme étant « la mieux gérée selon un classement des régions. »

« Le combat exemplaire des Conti »

Ovations, applaudissements... Quand Martine Aubry monte sur la scène de la salle Pommery, c'est l'effervescence chez ses « frères et sœurs de Picardie ». « Elle est simple, elle parle vrai. J'espère pouvoir être prise en photo avec elle », soupire une militante dans la foule.

Celle qui a évoqué « le combat exemplaire des Conti », après avoir venté les mérites de son candidat aux élections régionales, a voulu souligner le manque de soutien de leurs opposants de droite à la politique nationale. « Alors quand je les vois venir vous donner des leçons... Vos dépenses préparent l'avenir, ce n'est pas du gaspillage. La Picardie revit aujourd'hui », insiste-t-elle.Elle a ensuite pris soin de dénoncer la politique du gouvernement actuel en pointant du doigt le double meurtre d'un couple de retraités de Pont-Sainte-Maxence, mais également avec humour. « Nicolas Sarkozy à Laon... Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose pour les candidats... » Succès garanti auprès d'un public, certes, conquis d'avance.

Le Courrier Picard 

FRÉDÉRIQUE REINIGER

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents