Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Harlem Désir : «redressement économique et bataille pour l'emploi n'empêchent en rien les avancées sur le terrain des libertés»

Publié par jean luc sur 30 Janvier 2013, 11:17am

Catégories : #Politique

>> Revoir l'émission

 

 

 

Alors que s'ouvre  à l'Assemblée nationale, le débat sur le projet de loi ouvrant le mariage à tous les couples, Harlem Désir était l'invité des 4 Vérités sur France 2, pour évoquer cet engagement phare de la campagne de François Hollande. Le premier secrétaire du PS est aussi revenu sur le pacte de compétitivité et la libération de Tombouctou au Mali.

Une victoire de la République de l'égalité

Harlem Désir a déclaré souhaiter un débat digne, faisant référence aux nombreux dérapages dans le camps de l'opposition à l'occasion des manifestations "anti-droit au mariage" et en commission :

Il y a eu dans la rue de fait, une espèce d’alliance entre le chef de l’UMP, M. Copé, qui était le même jour sous les mêmes mots d’ordre d’intolérance avec le groupe extrémiste Civitas, avec M. Gollnisch, avec Mme Maréchal-Le Pen et on a assisté, de la part de parlementaires UMP, déjà à des dérapages dans les débats à l’Assemblée. 

En effet, des assimilations avec l'inceste, et même le terroriste se sont faites entendre au cours des dernières semaines. Des arguments déjà entendus lors du débat sur le Pacs, ou encore sur la légalisation du divorce.

Le premier secrétaire a rappelé que chacun avait le droit d'être opposé à cette avancée, mais a demandé le respect des personnes, et tenir compte de réelle attente des couples et des enfants qui aspirent à «une protection de la République sans discrimination en fonction de l'orientation sexuelle.»

La gauche n'a pas à choisir entre sujets sociaux et sociétaux

Interrogé sur les critiques de l'opposition, accusant la gauche de faire diversion avec les sujets sociétaux, Harlem Désir rétorque :

Les vrais problèmes nous les traitons, et nous ne cessons de les traiter! De même qu’en 1981, on n’a pas demandé de choisir entre l’abolition de la peine de mort ou la retraite à 60 ans ou en 1997 de choisir entre le Pacs et les 35 heures. Aujourd'hui, la gauche est à l'oeuvre simultanément en créant les emplois d'avenir, la Banque Publique d'Investissement, les contrats de génération, et le mariage pour tous.

Avant d'ajouter qu'il n'y avait pas d'incompatibilité à traiter ce sujet et les sujets économiques et sociaux :

Toute l’énergie du gouvernement et du président de la République sont tournés vers le redressement économique, la bataille pour l’emploi, c’est évidemment aujourd'hui une question essentielle pour tous, mais ça n’empêche en rien, de faire des avancées sur le terrain des libertés.

Pacte de compétitivité : les entreprises «doivent faire leur part du devoir pour redresser l'emploi en France»

Après avoir rencontré les syndicats, Harlem Désir a rencontré ce 28 janvier Laurence Parisot. Lors de cet entretien, il a eu l'occasion de dire à la représentante du Medef que ce pacte de compétitivité devait être utilisé par les entreprises effectivement «pour investir, pour créer de l'emploi, pour former les salariés, pour que les grandes entreprises soient solidaires des PME dans les filières.» Avant d'ajouter : 

Certaines entreprises doivent être exemplaires dans ce moment de crise, qu'elles fassent notamment attention à ce qu’il n’y ait pas des rémunérations exorbitantes attribuées à des chefs d’entreprise du CAC 40, alors même que les salariés sont dans la crise, qu’on voit ceux de Goodyear, ceux de Renault, ceux de PSA à qui ont dit que la situation est difficile.

Par ailleurs, Harlem Désir est revenu sur la taxe exceptionnelle de 75% du foyer fiscal tant décriée par l'opposition en affirmant que les socialistes souhaitaient, à travers cette mesure, dissuader les grandes entreprises de rémunérer leurs dirigeants de manière exorbitante: 

Nous allons redéposer une proposition pour, le gouvernement va le faire et le Parti socialiste le soutiendra, pour qu’effectivement il y ait cette contribution exceptionnelle sur les revenus de plus d’un million d’euros.

Libération de Tombouctou, une étape décisive

Suite à la libération de la ville malienne, aux mains de groupes intégristes, Harlem Désir a déclaré : «c’est évidemment une étape absolument décisive pour permettre au Mali de récupérer son intégrité territoriale.»

Il a cependant ajouté qu'il restait à l'armée malienne avec les armées africaines et l'aide de l'armée française a faire en sorte que tout le territoire du nord soit libéré. Ensuite, les aider à réussir, à moyen terme, leur transition démocratique et leur «réconciliation nationale y compris avec les peuples du nord, y compris avec les Touaregs.»

Se félicitant de la rapidité avec laquelle les opérations avancent, le Premier secrétaire a regretté l'absence d'une Europe de la Défense et de sa nécessaire existence à l'avenir :

Heureusement que la France, avec le président François Hollande ont été là, à la hauteur de cette situation historique.

 

 

Quand l’UMP fustigeait l’obstruction parlementaire ; elle l’applique à présent. Petite histoire de retournements de vestes.

 

 

Christiane Taubira : le mariage pour tous sera «un acte d'égalité»

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents