Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Harlem Désir: «le PS est là pour faire des propositions»

Publié par jean luc sur 19 Octobre 2012, 14:26pm

Catégories : #Politique

 

 

 

Harlem Désir était l'invité de iTélé mardi 16 octobre et est notamment revenu sur la question du rôle du PS dans la majorité gouvernementale, la procréation médicalement assistée pour les couples de même sexe et le chantier de la compétitivité lancé la veille par le premier ministre.

Le Parti socialiste à l'écoute des français

S'agissant du rôle du PS dans la majorité gouvernementale, Harlem Désir est clair:

Le Parti Socialiste est là pour faire des propositions, il est libre effectivement d’organiser des grands débats, et nous le ferons.

Harlem Désir précise:

Il s’agit d’être une force de soutien, d’appui, totalement loyale, mais aussi d’alimenter la réflexion et le travail législatif du gouvernement parce que nous sommes en lien avec la société. Moi je veux un Parti Socialiste qui soit à l’écoute des Français, c’est parce qu’on les écoutera qu’on sera entendu, c’est parce qu’on travaillera en permanence avec eux que l‘on gardera leur confiance dans la durée et qu’on aidera le mieux le gouvernement lui-même à ne pas décrocher de la société.

Rendre possible la PMA pour les couples de même sexe

Puis d'illustrer son propos par le débat sur la procréation médicalement assistée. Selon Harlem Désir, le Parti socialiste doit

faire en sorte que par exemple demain dans la loi sur le droit au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe il y ait aussi le droit pour la procréation médicale assistée.

Compétitivité: enrichir le travail

Harlem Désir a également évoqué le chantier de la compétitivité lancé la veille par Jean-Marc Ayrault:

Vous savez le principal problème en France ce n’est pas le coût du travail, le problème c’est l’enrichissement du travail, en innovation, en recherche, en valeur ajoutée, c‘est de monter en gamme, et donc pour moi ce travail - qui doit faire l’objet de la négociation entre les partenaires sociaux - il doit porter autant sur l’aide à financer l’innovation et la recherche, l’aide à financer la formation des travailleurs, la sécurité des parcours professionnels. S’il y a des problèmes de coût dans un certain nombre de secteurs, attention au financement de la protection sociale.

>> En savoir plus sur le chantier de la compétitivité

>> En savoir plus sur l'action du gouvernement

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents