Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Chiffres du chômage : une communication du gouvernement totalement déplacée

Publié par jean luc sur 26 Février 2011, 17:46pm

Catégories : #Emploi

gesticulation.jpgDepuis 24 heures, les ministres se relaient pour annoncer une prétendue baisse importante du nombre de demandeurs d’emploi. Les chiffres qui viennent de tomber montrent une réalité malheureusement très différente. La baisse n’est que de 300 (catégories A, B et C), ce qui est bien dérisoire après la hausse importante du mois précédent. Cette attitude, jouant avec les espérances de nombreux chômeurs qui attendent un avenir meilleur sur le front de l’emploi, est déplacée.

On attendrait de nos gouvernants qu’ils agissent au lieu de se gargariser sur les plateaux de télévision. Invité hier soir au 20 heures de TF1, Xavier Bertrand a même osé évoquer « la baisse importante » du chômage. Mais le choix de ne parler que des chiffres du chômage de la catégorie A, pour laquelle le nombre de demandeurs d’emploi diminue au mois de Janvier de 0,7%, ne doit pas faire illusion. Ce gouvernement est passé maître dans l’art de minimiser la réalité du chômage en France et d’ignorer la souffrance de centaines de milliers de Français.

S’agissant des catégories B (demandeurs d’emploi ayant travaillé moins de 78 heures dans le mois) et C (demandeurs d’emploi ayant travaillé plus de 78 heures dans le mois) ce nombre augmente de +19.000. L’augmentation significative du nombre de ces demandeurs d’emploi dans ces deux catégories constitue en l’état une singularité inquiétante et révélatrice d’une véritable explosion de la précarité en France

Le gouvernement, parce qu’il n’a pas de politique de l’emploi, n’a pas de résultat sur l’emploi. D’autres choix étaient possibles, comme ceux faits en Allemagne, qui ont permis à ce pays d’observer une baisse importante du chômage. Sans vraie politique de l’emploi et sans une autre politique économique, cette situation de hausse globale du chômage, accompagnée de quelques baisses marginales, peut perdurer encore longtemps. Nous demandons au gouvernement de cesser cette politique de l’autruche et d’accepter enfin d’agir à la hauteur des besoins par une vraie politique de relance.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents