Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Assurance-chômage : Les seniors dans le collimateur du MEDEF

Publié par jean luc sur 14 Février 2011, 11:54am

Catégories : #Emploi

Nous étions nombreux à nous demander : Par quel miracle l'UNEDIC prévoyait une baisse des demandeurs d'emploi, entre 2012 et 2014 ? Une toute récente proposition du MEDEF, sur le mode d'indemnisation des chômeur seniors, nous donne une première idée !


Les négociations sur la nouvelle convention d'assurance chômage piétinent. Celle-ci devrait être, un "copié/collé" de la précédente. En effet, comme l'indique Le Figaro : " (...) Les partenaires sociaux ont officialisé mercredi, à l'issue de la deuxième séance de négociation sur l'assurance-chômage, le report de tout changement de fond du système d'indemnisation des demandeurs d'emploi (...) "

Donc exit les propositions des syndicats de salariés comme : " Instaurer des droits rechargeables, taxer les contrats précaires, sécuriser les ruptures conventionnelles ou mieux articuler assurance et solidarité nationale (...) "- Le Figaro

Pour ceux qui souhaitent le savoir, il faut noter que : (...) Dans les rangs syndicaux, seule la CGT a refusé de la méthode proposée par le patronat (...) Les autres syndicats souhaitent de leur côté s’orienter vers une reconduction de la convention actuelle, modifiée à la marge (...) " - La Tribune

Néanmoins, le MEDEF focalisé sur son lobbying pour 2012, aimerait bien diminuer la durée d'indemnisation des chômeurs seniors en modifiant les bornes d'âge !

Les seniors, dont le MEDEF nous expliquait, qu'ils seraient les premiers bénéficiaires du report de l'âge de la retraite, sont en grande difficulté sur le marché du travail.

Gérard Cornilleau de l'OFCE l'annonçait d'ailleurs en mai 2010 : " (...) un relèvement de l’âge légal entraînera forcément une hausse du chômage puisque ceux qui n’auront pas pu rester en activité jusqu’au nouvel âge légal devront attendre quelques années de plus qu’aujourd’hui avec le statut de chômeur, voire d’invalide, avant de pouvoir liquider leur pension. C’est ce que l’on constate dans tous les pays qui ont repoussé le départ en retraite (...) "

Néanmoins, dès 2008, le MEDEF indiquait clairement sa position sur l'emploi de ceux qu'on appelle les seniors, c'est à dire les plus de 50 ans. Il affirmait : " (...) s’engager en faveur de l’emploi des seniors en agissant sur plusieurs tableaux en même temps (...) "

Extraits

" (...) il faut relever l’âge légal de la retraite » : toutes les études et statistiques le montrent en effet chez nos voisins : les salariés restent plus longtemps dans les entreprises (...) il faut supprimer la dispense de recherche d’emploi pour les plus de 57 ans et demi. Cette dispense n’incite pas à rechercher du travail (...) Quand à l’idée d’instaurer un système de bonus-malus qui serait basé sur le taux d’emploi des seniors dans les entreprises, « ce serait une grave erreur. Ce serait même injuste et arbitraire (...) "

Résultat : " Entre mars 2009 et mars 2010, le chômage des 50 ans et plus a bondi de 21,2%, après une hausse de 16,7% les douze mois précédents (...) La crise -à laquelle s'ajoute la fin progressive de la dispense de recherche d'emploi, accordée jusqu'en 2008 à tout chômeur de plus de 57 ans et demi- est en effet passée par là (...) " écrivait Le Figaro en septembre 2010

Ce qui était confirmé par l'Expansion en février 2011 : " (...) Le nombre des seniors au chômage - dans la catégorie n'ayant exercé aucune activité - a progressé en 2010 de 73 000 pour atteindre 523 000 (...) Très en vogue - avec 455 000 accords signés à fin novembre 2010- la séparation à l'amiable a donné la possibilité aux patrons de se débarrasser de leurs salariés les plus âgés, qui peuvent bénéficier ensuite d'indemnités chômage. Ainsi les entrants à Pôle emploi après une rupture conventionnelle sont de 5% dont 22% de seniors, qui sont donc surreprésentés (...) " - L'Expansion

C'est fort de ces résultats que le MEDEF vient, tout simplement de proposer de : " (...) repousser de 50 à 52 ans la possibilité de bénéficier de trois ans de chômage, au lieu de deux et d'un an (à 62 ans) l’âge où le senior peut demander le maintien de ses droits à chômage jusqu’à la retraite (...)" - La Tribune

Quelle "bonne idée", pour faire baisser le nombre de chômeurs indemnisés et ... ses cotisations chômage. Et surtout de ne plus assumer de responsabilité sur le sort de ces "vieux boulets" !


Crédit et copyright image
François Maret

 

Slovar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents