Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Ali Soumaré: désintox des accusations de la droite

Publié par jean luc sur 24 Février 2010, 13:44pm

Catégories : #Régionales 2010

Après qu'en déplacement pour la campagne régionale en Champagne-Ardenne, Martine Aubry est revenue sur les accusations portées contre Ali Soumaré,  décryptage point par point des accusations de la droite.


>> Mardi après midi, la procureure de la république de Pontoise a confirmé à France Info/France Bleu puis Reuters que ni l'accusation pour vol agravé ni l'ordonnance de pour conduite sans permis n'existaient concernant notre candidat.

>> La tête de liste UMP Valérie Pécresse a publié un communiqué où elle «condamne» l'iniative de l'UMP en Val-d'Oise. Mercredi matin, la tête de liste dans le département l'implique pourtant directement en affirmant au Monde.fr qu'elle a «donné son accord» au communiqué de Francis Delattre.

Une condamnation en 1999, connue des élus, et à laquelle la loi interdit de faire référence. Elle a notamment souligné qu'«effectivement il y a eu une condamnation en 1999 après une rixe», et «qu'il a payé pour ce qu'il a fait, comme il l'a dit lui-même».

«Je vous rappelle qu'il existe une règle dans le droit français qui dit que lorsqu'il n'y a pas de condamnation dans les cinq ans, il y a réhabilitation et que personne n'a le droit de rappeller cette condamnation. Il faudrait sans doute le rappeler car il n'y a pas d'autre condamnation dans ces cinq ans pour Ali Soumaré», explique Martine Aubry.

«Il avait dix-huit ans et demi, et si dans notre pays on ne reconnaît pas ce que la loi nous impose c'est à dire d'oublier ce qui s'est passé  cinq après, ça pose vraiment des questions».

Sur la rébellion à agent de la force publique. Concernant la dernière affaire, «il y a eu semble-t-il un échange de mots avec un ou une policière, et il n'a pas reçu la convocation au tribunal, il a donc été condamné à deux mois fermes. Il n'a pas eu le jugement, que toute la droite a», note la première secrétaire du PS.

Elle explique qu'Ali Soumaré a fait appel de ce jugement, qui est donc «anéanti, nous n'avons donc pas la droit là aussi, d'y faire référence, faut-il le rappeller à des élus de la République.»

La conduite sans permis de conduire. La procureure de la république de Pontoise vient de déclarer qu'une ordonnance en question concernant Ali Soumaré n'existe pas, affirme l'agence Reuters

«Ca veut dire qu'il y a des gens qui ont été apporter des décisions qui semble-t-il ne s'adressent pas à lui, à des élus de la majorité», notait hier Martine Aubry.

A ce sujet, l'UMP cite «une ordonnance pénale». Selon la secrétaire générale des greffiers de France, interrogée par LeMonde.fr «il est impossible pour un justiciable moyen d’obtenir une ordonnance pénale, puisqu’elle concerne une affaire en cours. Or c’est bien sur un tel document que s’appuie la mairie de Franconville pour justifier l’une des cinq condamnations qu’elle impute à Ali Soumaré.»

Vol aggravé, vol avec violence, violence? Tout cela est faux, dit la justice. «Tout ce qui a été avancé entre deux, il le nie farouchement», rappelle Martine Aubry au sujet des trois cas restants. Interrogée par France Bleu et France Info la procureure de la république de Pontoise a déjà apporté un démenti concernant l'accusation de vol aggravé commis en 2004.

«Le jugement ne concerne pas Ali Soumaré» affirme-t-elle, puisqu'il a été rendu par «un tribunal pour enfants» et qu'Ali Soumaré n'était pas mineur à cette époque. «C'est un problème d'homonymie» explique-t-elle.

«Il avait déjà fait l'objet de critiques, parce qu'il est black, j'imagine, et qu'aujourd'hui, certains n'acceptent pas qu'on soit jeune, et qu'on vienne d'ailleurs» a souligné Martine Aubry.

«Ali Soumaré est totalement hors de cause dans ces affaires. C'est une homonymie au mieux, un amalgame volontaire de la droite au pire… J'ai la certitude absolument, de source judiciaire, qu'il ne s'agit pas de lui dans ces deux affaires.», précise Dominique Lefebvre, patron du PS du Val-d'Oise dans le quotidien Métro.

Bizarrement, sur les cinq condamnations prétendues citées, ce sont sur ces trois-ci que l'UMP ne donne pas de numéros de jugements, relève LeMonde.fr. En outre, «sur ces trois cas, deux ne sont pas vraiment des jugements», ajoute le site du quotidien.

Des accusations qui s'effilochent. Sur les cinq condamnations avancées par l'UMP, une seule existe, celle de 1999.

Une inquiétude sur la manière dont les fichiers ont été obtenus. «Si Francis Delattre s’est procuré, d’une façon ou d’une autre le casier judiciaire de monsieur Soumaré, il a commis un délit. Soit délivrance indue de casier judiciaire, soit, si une personne y ayant accès le lui a remis, un recel de vol ou de violation du secret professionnel» note d'ailleurs l'avocat-blogueur Maître Eolas sur son blog.

Sans compter qu'un des textes cités, s'il ne concerne manifestement pas Ali Soumaré, jette un doute supplémentaire sur la manière dont les fichiers ont  été obtenus, puisqu'il y est fait état d'une affaire qui se serait conclue par un règlement à l'amiable. «Or ce type de transaction n’est pas à la disposition du public.» note LeMonde.Fr.

Plus encore, une des accusations portées et pour laquelle il s'agit d'un homonyme a été rendue par le tribunal pour enfant.  «Il est donc impossible, à moins d’une grave négligence, que le greffe leur ait fourni le compte-rendu de l’audience d’un mineur. Ce qui tend à décrédibiliser la manière dont le reste des informations a été collectée», écrit LeMonde.fr. Il se pourrait donc que l'UMP ait commis un délit... en prétendant dénoncer un délinquant. Interrogé par l'AFP, en fin de journée mardi le député UMP de Seine-Saint-Denis Eric Raoult a estimé que son parti avait fait «une redoutable erreur», et qu'il avait «l'impression d'une campagne amateur, qu'il n'y a pas de patronne, qu'on a déjà perdu».


Mardi soir, lors d'un point presse, Harlem Désir a dénoncé «les mensonges et les manipulations» de l'UMP, ainsi que «l'utilisation d'un fichier policier». «Nous souhaitons que la campagne revienne sur les idées et l'avenir de la région Île-de-France», a-t-il conclu.



Harlem Désir: «mensonge et manipulation» contre Ali Soumaré
envoyé par PartiSocialiste. - L'actualité du moment en vidéo.





Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents