Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


VŒUX A VUE ! par Jean-Jacques THOMAS

Publié par jean luc sur 27 Décembre 2008, 15:52pm

Catégories : #Editorial

Plutôt que des vœux, les Français aimeraient savoir ce que leur réserve le Président de la République. D’ores et déjà, seule une minorité affiche un optimisme qui tranche avec la réalité. Alors qu’à Noël, la consommation est traditionnellement dopée, les premiers chiffres affichent déjà une baisse de près de 20 %. La crainte du lendemain autant que la diminution du pouvoir d’achat expliquent la prudence des familles.

Certes le 31 décembre, Nicolas Sarkozy jouera sur une présidence européenne dont l’appréciation à l’extérieur des frontières est loin de correspondre à l’autosatisfaction intérieure. Les Français, eux, attendent toujours les effets des plans annoncés, revus et corrigés sans que s’en dégage une ligne politique cohérente. A l’image des concurrents du « Vendée globe », le Président navigue à vue tandis que les parlementaires tentent d’éviter les icebergs du travail dominical et de la réforme des lycées.

Les réformes n’ont, en effet, d’intérêt que lorsqu’elles améliorent le quotidien. Réformer pour réformer ne sert qu’à occuper le complaisant terrain médiatique. Mais que les députés UMP rechignent, et leur future investiture sera remise en cause. D’ailleurs, la reprise en main de l’UMP n’a d’autre but que de tenir la majorité. Devant les dépôts de bilans qui s’annoncent à la veille des élections européennes, l’hôte de l’Elysée doit maintenant renouveler son discours faute de changer de politique.
 
Malgré tout, tels des boomerangs, les annonces non suivies d’effet reviennent de plus en plus vite. Difficile en effet d’expliquer aux familles qu’elles pourront plus facilement devenir propriétaires grâce à la maison à 10 000 € ou à l’appartement à 15 € alors qu’au 1er janvier, les loyers HLM augmenteront et que les couches moyennes acquitteront un surloyer !

Voici douze mois, Nicolas Sarkozy pouvait encore promettre le retour au plein emploi. A moins d’en appeler à Harry Potter, il lui sera plus difficile encore de passer sous silence les prévisions de l’INSEE d’un chômage à 10 % avec 500 000 demandeurs d’emplois supplémentaires et des déficits équivalents à ceux de 1993, époque, il est vrai, où Nicolas Sarkozy était Ministre du budget !


Par Jean-Jacques THOMAS,
Premier Secrétaire Fédéral de l’Aisne du Parti Socialiste.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents