Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Le "bien être" et le "bien vivre" pour 15 € par jour

Publié par jean luc sur 27 Décembre 2008, 15:44pm

Catégories : #Logement-Transports

Christine BOUTIN : Le "bien être" et le "bien vivre" pour 15 € par jour ... pour deux familles

Les valeurs. En voila un joli terme. L'un de nos ministres les plus en vue, ces derniers temps s'exprime sur un nouveau site Web

Crise économique, Marseillaise sifflée, tombes profanées,... Nos certitudes, nos meilleurs « placements » se trouvent soudain ébranlés. Plus que jamais, il est indispensable de réaffirmer les valeurs que nous partageons et qui définissent notre appartenance à notre pays ... / ... je suis en charge des questions relatives à la cohésion sociale et je veux apporter ma pierre à ce chantier majeur voulu par le Président ... / ... Avec eux, et avec les philosophes, scientifiques, juristes, sportifs, sociologues, artistes et associations qui ont accepté de contribuer au débat, je sais que nous allons écrire une page importante pour la société que nous voulons construire.

De qui cette déclaration ?

De ... Christine BOUTIN sur son nouveau site Web "participatif" Nosvaleurscommunes.fr Ce site se veut une plate-forme de réflexion sur les valeurs qui fondent le pacte social. La présidente du Forum des "républicains sociaux" fait siennes les valeurs de la démocratie chrétienne et du gaullisme social.

Présentation :

Nos valeurs communes se fondent aujourd’hui en France en 2008 sur trois éléments :

* Le premier est un élément de bon sens et concerne le bien-être.
* Le second est un élément de responsabilité et concerne le devoir être.
* Le troisième est un élément de spiritualité et concerne l’être.

S’agissant du bon sens, nous sommes tous attachés à ce que l’on appelle la sécurité des personnes et des biens. Nous aspirons tous à pouvoir jouir d’un certain confort dans l’existence, un confort incarné par l’art et la douceur de vivre que l’on trouve en France. Un art et une douceur qui font la réputation internationale de celle-ci. Un espace de « bien vivre », que l’on vient chercher de loin. En ce sens, nos valeurs sont incarnées par Molière, homme de bon sens par excellence, qui n’aurait pas renié la formule de la sagesse latine : « D’abord vivre, ensuite philosopher ».

L’équilibre économique et social est une condition nécessaire de toute culture comme de tout épanouissement personnel. Nous y sommes tous attachés. Par ailleurs, nous sommes tous attachés à l’esprit de sérieux, de rigueur et de responsabilité, fondements de la liberté. La France passe pour être le pays des Droits de l’Homme et de l’esprit cartésien. La liberté que nous aimons avec les droits individuels qu’elle comporte procède de cet esprit. Nous sommes dans une culture de la liberté parce que nous sommes dans une culture de la responsabilité. Cette responsabilité repose sur l’idée que le monde devient libre, quand on veut le monde, la société et les hommes au lieu de les subir. La volonté d’être un citoyen est tellement créatrice, que nous l’apprécions hautement, quand elle se produit. C’est Descartes qui incarne cet idéal de responsabilité en ayant appris à la France et au monde, que vivre c’est vouloir vivre. Être homme c’est vouloir l’être.

Enfin, nos valeurs communes se rassemblent autour de l’idée d’un certain style, d’une certaine grandeur et d’un certain panache. Nous nous reconnaissons dans ce qui a une certaine hauteur de vues, de l’élan, de la générosité, de l’ampleur, du souffle, du dynamisme, du brillance, de l’élégance. Ce n’est pas pour rien que la France est le pays du champagne et que Paris est dite la ville lumière, laquelle ville lumière a abrité les Lumières qui ont façonné l’esprit de l’Europe par leur vivacité d’esprit. Cet esprit est incarné par les figures de Cyrano de Bergerac imaginé par Edmond Rostand ou bien encore par celle de d’Artagnan, imaginé par Alexandre Dumas. Au delà de tout cela, notre pays est marqué par une tradition encore vivante qui consiste à penser que ce qui est humain est premier. C'est ce qui constitue l'esprit français. Lorsque la France est fidèle à cette idée, elle est respectée et aimée. Lorsqu'elle s'en éloigne... elle manque au monde!

C'est beau comme la démocratie chrétienne que défend Mme BOUTIN et ses amis. Nous avons sciemment mis en gras certains termes ou phrases qui pourraient laisser entendre que la responsabilité, la générosité, le bien être et le bien vivre sont la brillance et l'élégance du travail de Mme BOUTIN comme Ministre. Et oui, nous n'oublions pas que celle-ci est en charge de l'épineux dossier du logement et là, on pavoise moins comme nous l'indique Territorial

Le dispositif de Christine Boutin destiné à encourager l'accès à la propriété des ménages modestes a bel et bien accouché de ses deux premières maisons avant Noël, comme l'avait promis la Ministre du Logement. Mais le succès attendu semble compromis...D'où l'initiative de l'étendre aux appartements. Deux familles ont donc récupéré hier les clés de leurs nouvelles maisons « à 15 euros par jour », remises directement par Christine Boutin, venue célébrer ses deux premiers « bébés » à Ambérieu-en-Bugey. Un terrain de 400 m², un garage, et un pavillon de 86 m² avec trois chambres constituent le produit livré hier, vendu 158 000 euros, grâce notamment à une TVA à 5,5% au lieu de 19,6%. Les deux maisons affichent des performances énergétiques légèrement supérieures à une habitation « normale » (10% de consommation en moins) mais la troisième maison à quinze euros (dont l'acte d'achat a été tout aussi officiellement signé hier) devrait être beaucoup plus ambitieuse en la matière, pour un prix de vente supérieur toutefois (180 000 euros). Tout comme le dispositif Borloo, celui de Christine Boutin n'atteindra pas, loin s'en faut, les objectifs qu'il s'était assignés, à savoir 5 000 maisons en avril 2009. La ministre du Logement a donc annoncé vouloir l'étendre aux appartements, et essayer ainsi de satisfaire la demande présidentielle inscrite dans le Plan de relance - Source Le Portail Territorial

En ce qui concerne la précarité ou la misère Mme BOUTIN tient pourtant un modèle qu'elle explique au Figaro

... / ..."Je me félicite (Nicolas Sarkozy) qu'il soit allé au Brésil rencontrer le président Lula, qui commence à mettre en œuvre dans son pays le dividende universel, autrement dit l'assurance pour tous de ne jamais tomber dans l'extrême pauvreté. Ce projet, je le porte depuis des années, et c'est un signal très important pour moi " ... / ...

Ok, c'est plus clair, il faudra attendre que les français retrouvent "l'hiver 54" et son cortège de mal logés et mal nourris pour que, ressemblant aux favelas du Brésil, Mme BOUTIN puisse mettre enfin mettre en oeuvre son projet. Au fait, en a t-elle parlé à Martin HIRSCH dont le RSA devrait être une bien pauvre arme pour la crise économique annoncée en 2009 ?

2009 devrait nous vous le confirmons être comme aiment à le répéter les journalistes une "annus horribilis" puisqu'il semble que Brice HORTEFEUX deviendrait le nouveau Ministre du Travail en lieu et place de Xavier BERTRAND.

Tous aux abris ... du moins ceux que Mme BOUTIN pourra mettre à la disposition des nouveaux précaire et chômeurs

Français, vous n'avez décidément pas été raisonnables lorsque vous avez majoritairement voté pour un homme qui vous disait "Ensemble tout est possible"

par  Slovar
dans http://slovar.blogspot.com/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents