Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Sarkozy : je n'ai pas changé, je n'y arrive pas

Publié par jean luc sur 27 Mai 2008, 16:44pm

Catégories : #Politique

Le président que l'on connaît est de retour, c'est la fin de sa réclusion invisible à l'Elysée post "dérouillé électorale" semble t'il. Sans doute s'est-il ressourcé sur ses propres valeurs purificatrices durant cette posture d'ermite, il revient donc aux sources et le Bling-Bling fait son grand retour sur la scène Médiatique Française. Le premier ministre a été définitivement bouffé par le président, alors sur tous les sujets de service après vente de ses réformes, le message est clair: c'est à lui qu'il faut s'adresser maintenant.

On pourrait résumer cette nouvelle posture, consécutive à l'ancienne d'invisibilité médiatique qui a durée deux mois, synthétiquement par: Chassez le naturel, il revient au galop. Sarkozy a donc mis fin à son à son abstinence médiatique ce matin, pris d'un coup de sang, il a mis son dernier trophée Carla très tôt dans la voiture, et s'en est allé
faire le marché
des télés et radios à Rungis. Pourquoi Rungis me direz-vous? alors que TF1, Europe1 ou RTL aurait été plus adéquat pour signifier ce qu'il avait à dire. C'est pourtant simple, là bas nous avons un endroit public où tout les médias d'un seul coup d'un seul pouvaient le, et la zoomer. Bref, l'homme et son trophée de chasse voulait être pris dans toute sa splendeur. (NB pour les filles: le trophée semble l'avoir choisi pour cela, je suppose donc qu'elle n'en attendait pas moins). Toute cette digression peut sembler futile mais ces détails font partie intégrante des ressorts du président au quotidien, ils ont par conséquent pleinement leurs places ici.
Et tout ce cirque bien orchestré s'est donc déroulé là où il y'a des gens qui travaillent dur, pour avoir le droit de sous-entendre: ceux qui ne sont pas avec moi sont des faignants.

Que nous a dit  le président en substance ce matin à 05h30 à Rungis proche de la france qui se lève tôt, qui gagne de moins en moins et qui va travailler plus longtemps pour toucher moins à la retraite:

Pour la retraite, Il reste pour l'allongement de la retraite à 41 années de cotisation, je le cite :
"Pour l'instant, je suis sur l'allongement de la durée de cotisation à 41 ans, et ça suffit amplement à ma responsabilité"

Pour le pétrole, il envoie la patate chaude à Bruxelles (dont il va bientôt hériter):
"Si le baril continue à augmenter, est-ce qu'on doit garder un taux de TVA proportionnel au prix dans les mêmes conditions?", et plus prosaïquement pour la France il prévoie un remue-méninge gouvernemental à ce sujet.

La redevance audovisuelle: elle n'augmentera pas, le financement des chaînes publiques est assez incompréhensible à ce jour puisque les recettes publicitaires doivent leur être retirées.

La TVA sur la restauration à 5.5 %, il souhaite continuer à appliquer ce souhait de jacques Chirac. Pour information la CE n'est plus opposée à cette mesure depuis le premier semestre 2007, c'est désormais le gouvernement qui s'oppose à cette mesure qui était un voeux pieux de Jacques Chirac au vu des pertes fiscales que cette mesure pourrait engendrer.

Bref, le président n'avait pas tellement de choses à nous dire ce matin si ce n'est nous ré-imposer son "style" Bling-Bling. Il n'ya pas eu un mot sur la modification de la constitution qui fait pourtant l'objet
d'apres débats avec le parti socialiste en ce moment et qui est pourtant partie intégrante de son Job.

Ce matin il nous a donc signifié son échec sur sa précédente posture et il a voulu nous revendre ce que l'on connait déjà. C'est un aveu d'échec pour lui puisqu'il a semblé nous sussurrer à l'oreille ce matin:

Je n'ai pas changé, je n'y arrive pas.

dans
http://www.peuples.net/



Je n'ai pas changé, je n'y arrive pas.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents