Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Adieu, Pierre

Publié par jean luc sur 7 Juin 2013, 22:03pm

Catégories : #Politique, #Parti socialiste

Adieu, Pierre

Un grand Socialiste vient de nous quitter. Pierre Mauroy, Pierre le militant, Pierre le Maire de Lille, Pierre le premier 1er Ministre socialiste de la Vème République, Pierre le Président de l’Internationale Socialiste, restera dans l’histoire, celle de la gauche, celle de la France et de l’Europe comme l’homme qui aura probablement le mieux incarné l’idée que l’action ne devait jamais rien céder à l’idéal.


Président du Conseil Régional du Nord pas de Calais en 1974, animé par l’idée qu’une démocratie moderne devait rapprocher au plus près les citoyens de la décision politique, Pierre Mauroy avait fait de la décentralisation un des combats de sa vie. Arrivé à Matignon en 1981 avec François Mitterrand, c’est son gouvernement qui le premier dans l’histoire de la République, fera voter les lois fondatrice d’une vraie décentralisation. Les plus jeunes d’entre nous ne peuvent pas se souvenir qu’avant Pierre Mauroy, les communes, les départements, les régions, ne disposaient de quasiment aucune autonomie par rapport à l'Etat et fonctionnaient sur des lois datant de la fin du XIX ème siècle.

Je retiens de Pierre l’incarnation d’un socialisme qui est aussi le mien, et qui trouve ses racines dans l’ancrage local, la vie des gens, des travailleurs. Nous lui devons la 5eme semaine de congés payés, la première réduction du temps de travail à 39h, la retraite à 60 ans. Et puis aussi, bien sûr, le développement dans notre Pays et sur nos territoires de l’éducation populaire, ô combien nécessaire. Le modèle politique de Pierre, c’était Léo Lagrange, secrétaire d’Etat du front populaire et dont il disait qu’il était la « figure emblématique de la nouvelle joie de vivre de l'été 1936, notre fierté familiale, et l'un des inspirateurs de mon engagement politique ». En 1951, Pierre Mauroy fondait la Fédération Nationale des Foyers Léo Lagrange.

Voilà, mes camarades ce que ce matin, triste mais conscient de la continuité dans laquelle nous les Socialistes, ne devons jamais cesser de nous inscrire, je voulais partager avec vous.

Adieu Pierre. Nous ne t’oublierons jamais.

Claude GEWERC

Pierre Mauroy : une vie au service du progrès

Décès de Pierre Mauroy: l'hommage unanime des socialistes.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents