Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Revalorisation des bourses de collège

Publié par jean luc sur 3 Mars 2017, 11:22am

Catégories : #Education Nationale, #Politique, #Social, #Gouvernement, #Najat Vallaud-Belkacem, #Yannick TRIGANCE, #Colombe BROSSEL, #LE PEN, #Fillon

Revalorisation des bourses de collège : le Gouvernement poursuit son action pour réduire les déterminismes sociaux à l’école

Revalorisation des bourses de collège
Revalorisation des bourses de collège

Le Parti socialiste salue l’annonce par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, de la revalorisation de 25% des bourses de collège, dans la suite de la mise en œuvre des recommandations du rapport Delahaye, « Grande pauvreté et réussite scolaire », remis en mai 2015.

L’entrée au collège représente souvent un surcoût important pour les familles et l’un des moments du parcours scolaire où les inégalités se creusent. Cette mesure concerne 840.000 collégiens boursiers et sera mise en œuvre à la rentrée 2017. Concrètement, à l’échelon 1, l’allocation annuelle passera de 84 euros à 105 euros, à l’échelon 2 de 231 euros à 289 euros et à l’échelon 3, de 360 euros à 450 euros. Sur un an, cela représente un coût de 45 millions d’euros.

Cette annonce est une nouvelle étape dans les mesures prises depuis la Refondation de l’école pour lutter contre les impacts de la pauvreté sur le parcours scolaire des élèves. Le Parti socialiste se félicite en particulier de l’augmentation des fonds sociaux de 80% alors qu’entre 2002 et 2012 ils avaient été diminués drastiquement de 72 millions d’euros à 27 millions d’euros.

La Refondation de l’école a engagé depuis 5 ans une politique volontaire pour réduire le poids des déterminismes sociaux à l’école et mettre la réussite de tous les élèves au cœur des priorités éducatives de la Nation. Il serait catastrophique de stopper cet effort, de revenir en arrière à une école toujours plus inégalitaire, comme le préconisent Marine Le Pen ou François Fillon dans leurs programmes.

 

Yannick TRIGANCE

Secrétaire national adjoint à l'éducation et aux lycées professionnels

 

Colombe BROSSEL

Secrétaire nationale à l'Éducation et à la formation, et vice-présidente du Conseil national

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents