Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Fillon et Le Pen s’insurgent que la justice s’occupent d’eux. Retour sur la notion de séparation des pouvoirs.

Publié par jean luc sur 6 Mars 2017, 10:40am

Catégories : #présidentielles2017, Fillon, LePen, LR, FN, justice, séparation, pouvoirs

Fillon et Le Pen s’insurgent que la justice s’occupent d’eux. Retour sur la notion de séparation des pouvoirs.

La notion de séparation des pouvoirs semble échapper à beaucoup. Plus d'ailleurs à ceux qui s'en prétendent victimes qu'à ceux qui l'appliquent. Il est d’ailleurs drôle de constater que ce sont les deux candidats qui prônent une «impunité zéro» qui se cachent derrière une «victimisation» qu’ils ne tolèreraient pas pour les citoyennes et les citoyens. 

En gros, eux sont «victimes», les autres - toi, moi, nous,... - sommes correctement mis en examen et devront purger nos peines. Ben voyons...

Séparation des pouvoirs ; quid ?

Élaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), la théorie de la séparation des pouvoirs vise à séparer les différentes fonctions de l’État, afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus liés à l’exercice de missions souveraines. Si cette théorie est souvent invoquée dans les régimes démocratiques, elle a été plus ou moins rigoureusement mise en pratique. La France a, pour sa part, développé sa propre conception de la séparation des pouvoirs, fondée sur la limitation des attributions de l’autorité judiciaire à l’égard de la puissance publique.

Donc, pour faire simple ; La séparation des pouvoirs est un principe, une théorie, qui préconise que les trois grandes fonctions de l'Etat (le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire) soient chacune exercée par un organe ou une instance différente :

- le pouvoir législatif, dévolu aux assemblées représentatives, édicte les règles,

- le pouvoir exécutif, détenu par le gouvernement, exécute les règles,

- le pouvoir judiciaire, assuré par les juridictions, règle les litiges.

Pouvoir exécutif versus pourvoir législatif

Ainsi, pour résumer le gouvernement (pouvoir exécutif) n’est sensé influencer aucunement ni la justice, ni le pouvoir législatif et vice versa. Et ce, en dépit du décret récemment voté  décret n° 2016-1675 du 5 décembre 2016 portant création de l’inspection générale de la justice.Cette séparation en dépit des craintes, n’est pas remise en cause. Il n’est pas question ici d’invoquer le 49.3 mais bien de mettre en exergue la mauvaise foi de certaines prétendues victimes de “complots institutionnelles” qui eux mêmes préconisaient fût un temps l'accélération de certaines décisions de justice quand elle concernait leurs meilleurs ennemis ...

Il faut rappeler que cette séparation de pouvoir s’applique à tous les ministères , on n’imagine pas un ministre de l’éducation dirigé à lui seul tous les rectorats de France ou un ministre de l’économie nommer des traders ....Bien que ceux-ci restent consultables en cas exceptionnels.

Fillon et Le Pen s’insurgent que la justice s’occupent d’eux. Retour sur la notion de séparation des pouvoirs.

Alors, la séparation des pouvoirs ; on en est où ? :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents