Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


CONGRÈS DE POITIERS : JEAN CHRISTOPHE CAMBADÉLIS EN APPELLE A DES RÉFORMES COURAGEUSES.

Publié par jean luc sur 9 Juin 2015, 08:35am

Catégories : #Politique, #Congrès de Poitiers, #Parti socialiste, #Jean-Christophe Cambadélis, #Manuel Valls, #La Gauche, #Emploi, #Economie, #Gouvernement, #Débats

Délégation de la fédération de l'Aisne avec Jean-Christophe Cambadélis
Délégation de la fédération de l'Aisne avec Jean-Christophe Cambadélis
Il ne pouvait en être autrement. En clôture du Congrès de Poitiers, Manuel Valls était sur la même ligne que le Premier Secrétaire. Visiblement ravi de partager les convergences de vues avec une grande majorité de congressistes – « contre l'avis de tous les pronostics » confia-t-il à la presse, le Premier Ministre souligna également que les Français étaient « rassurés de voir unis ceux qui gouvernent pour redresser le pays ». L’adresse transmise par Jean-Christophe Cambadélis (ici, avec la délégation axonaise) au peuple de France n’avait, du reste, pas d’autre objectif que de lui transmettre ce message d’espoir.
CONGRÈS DE POITIERS : JEAN CHRISTOPHE CAMBADÉLIS EN APPELLE A DES RÉFORMES COURAGEUSES.
Certes, les difficultés comme les inquiétudes demeurent. Cependant, pour lui, entre la Droite des illusions et la Gauche des solutions, la différence est palpable. Pour Jean-Christophe Cambadélis, le Gouvernement est sur la bonne voie. Des réformes sont nécessaires pour tenter résoudre le « problème vital qu’est l’emploi ». « Alors qu’hier, l'urgence écrasait tout (…) , il nous faut, affirma-t-il, mettre en œuvre le redressement pour innover pour protéger notre modèle social ».
CONGRÈS DE POITIERS : JEAN CHRISTOPHE CAMBADÉLIS EN APPELLE A DES RÉFORMES COURAGEUSES.
D’ajouter : « La croissance revient, même si la Droite la relativise. Il nous faut, pour l’emploi justement, aller plus loin, poursuivre les réformes de fond pour favoriser une juste répartition de la croissance ». Pour ce faire, lors de la discussion budgétaire de l'automne, Jean-Christophe Cambadélis estime possible d’infléchir la politique économique gouvernementale dans le cadre de « réformes courageuses (…) sur le CICE mieux ciblé, le pacte de responsabilité mieux adapté et une réforme fiscale mieux affirmée ».

Photos :

Parti socialiste

Fédération de l'Aisne du Parti socialiste

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents