Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Front national : Marine Le Pen est aussi dangereuse que son père. Ne baissons pas la garde

Publié par jean luc sur 17 Avril 2015, 09:57am

Catégories : #Politique, #Bonjour l'extrême droite, #FN, #Sarah Proust, #Elsa Di Méo, #Marine LE PEN, #Jean-Marie LE PEN, #Billet d'Humeur, #Tribune, #"Rivarol"

Sarah Proust et Elsa Di Méo
Sarah Proust et Elsa Di Méo

Retrouvez la tribune de Sarah Proust et Elsa Di Méo parue dans Le Plus - Nouvel Obs !

LE PLUS. Le Front national vient de vivre une importante crise interne. L'interview accordé par Jean-Marie Le Pen à l'hebdomadaire d'extrême droite "Rivarol" a suscité une passe d'armes entre le fondateur du parti et sa présidente, sa propre fille Marine. Le FN change de posture, mais pas de nature, rappellent toutefois Sarah Proust et Elsa Di Méo, secrétaires nationales du PS.
Les propos de Jean-Marie Le Pen dans l’hebdomadaire "Rivarol" choquent mais n’étonnent pas, tant le président d’honneur du Front national nous a habitués à ces provocations régulières, ciselées et volontaires, émanant d’un responsable politique d’extrême droite complaisant avec Pétain, nostalgique de l’Algérie française et défenseur d’une Europe "blanche".
Fort heureusement, les répliques ont été nombreuses. Mais beaucoup adoptent, selon nous, un point de vue contestable.

Le Front national a changé de posture, pas de nature

Il est totalement convenu de donner une lecture politico-psychanalytique à une divergence à la fois tactique et ancienne sur le rôle du FN dans la vie politique, sur sa normalisation et sur la ligne économique qu’il défend.
Il est faux de caractériser ces événements comme une orchestration menée par Jean-Marie Le Pen et la présidente du FN, le premier adoptant la posture de perturbateur du débat public pour que la seconde puisse désavouer ces propos et poursuivre ainsi son entreprise de normalisation. Il est dangereux d’exiger de Marine Le Pen qu’elle se désolidarise du président d’honneur du FN.
Quelle aberration de creuser devant elle le sillon de l’opposition à Jean-Marie Le Pen ! Quelle erreur de lui demander de se distinguer quand notre rôle est de démontrer que si le FN a changé de posture (volonté d’accession au pouvoir), de stratégie (ancrage local) et de tactique (élargissement de sa base électorale), il n’en demeure pas moins un parti d’extrême droite, donc antirépublicain.
La substitution de l’islamophobie radicale de Marine Le Pen par l’antisémitisme de Jean-Marie Le Pen montre que le FN n’a pas changé de nature. Sommer Marine Le Pen de se distinguer de Jean-Marie Le Pen est non seulement inutile parce qu’elle le fait elle-même et constitue surtout une lourde faute politique puisque nous lui accordons dès lors une licence de moindre dangerosité que son père.

Ne pas commettre la même erreur qu’en 1998

Alors, que se passe-t-il au FN ? Jean-Marie Le Pen conteste avec force la normalisation engagée. L’interview à "Rivarol" et les réactions de Marine Le Pen, comme de ses acolytes, sont le reflet d’une divergence politique au sein du FN. Cette discordance induira-t-elle une dissidence ? Il est trop tôt pour le dire.
En revanche, gardons-nous de commettre la même erreur qu’en 1998. À l’époque, lorsque la crise interne entre les lepénistes et les mégrétistes conduit à la scission du FN et à la création du MNR, la gauche a baissé la garde, persuadée que l’extrême droite ne se relèvera pas de cette autodestruction. La lutte contre l’extrême droite n’était plus une priorité de la gauche.
Quatre ans après, le Front national devance le candidat socialiste et parvient au second tour de l’élection présidentielle. Les crises constituent plus souvent des mutations qu’un effondrement. Le FN mute, dans la violence, mais sans affaiblissement de son influence.
Il faut continuer à adapter notre analyse, notre discours, nos outils pour combattre un Front en pleine ascension et face auquel nos réponses collectives sont encore trop faibles.

Photo Parti socialiste

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents