Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


François Rebsamen: «Il faut que des métiers nouveaux s'ouvrent à l'apprentissage.»

Publié par jean luc sur 9 Juillet 2014, 10:02am

Catégories : #Social, #Gouvernement, #Emploi, #Compte pénibilité, #apprentissage, #Conférence sociale

François Rebsamen: «Il faut que des métiers nouveaux s'ouvrent à l'apprentissage.»

Le ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social était l'invité de RFI, où il a évoqué la troisième grande Conférence sociale qui s'est achevée mardi 8 juillet par une intervention de Manuel Valls.

Il est revenu sur la décision relative à la mise en oeuvre du compte pénibilité: il ne s'agit là que d'un report, concernant notamment le secteur du bâtiment, mais les droits s'ouvriront bel et bien à partir du 1er janvier 2015. Le ministre explique :

Il faut encore simplifier et avancer, c'est ce qui a été décidé par le Gouvernement. Ce n'est pas un cadeau au patronat, c'est tout simplement de l'efficacité.

François Rebsamen a également confirmé que 200 millions d'euros seraient dégagés afin de développer l'apprentissage en France, notamment sur les métiers d'avenir: «il faut que des métiers nouveaux s'ouvrent à l'apprentissage».

Enfin, il a regretté l'absence de certaines organisations syndicales lors de la seconde journée de la Conférence sociale :

C'est regrettable, pour eux-mêmes d'ailleurs, parce que le dialogue a continué, et il a continué avec des organisations qui sont majoritaires.

Commenter cet article

loubet 11/03/2015 10:56

Bonjour ;
je souhaite vous transmettre une contribution qui pourrait vous interesser suite à l'article; la voici:

De trop nombreuses personnes ignorent à dessein ou non la formation dispensée en entreprise artisanale , commerciale et surtout mésestiment le travail réalisé dans les CFA(centre de formation d'apprentis )et autres organismes de formation tels les MFR etc...
Professeur retraité d'un CFAI, j'ai souhaité réparer cet ostracisme .J'ai fait éditer en ligne ( www.edilivre.com ou www.amazon.fr ) un ouvrage autobiographique intitulé / PROF EN CFAI :memoire d'un marginal de l'éducation.
auteur JACQUES LOUBET .
C'est une premiére en france . L'ouvrage est un témoignage de mon parcours professionnel atypique au moment des cours professionnels artisanaux itinérants (avant 1977) et après dés la création d'un grand centre de formation d'apprentis .
Mon dessein est de contribuer à faire connaitre cette formation professionnelle initiale avec en particulier la connaissance des publics (professeurs , éducateurs etc...) à travers des moments précis. l'ensemble de l'ouvrage n'est pas exhaustif.
Je mets en avant le travail réalisé, j'évoque le système de formation, j'effectue des comparaisons avec la formation sous statut scolaire des LP (lycées professionnels ) ,les 2 formations concourant aux mémes objectifs éducatifs de la nation. je pointe du doigt les différents statuts, les moments de travail mais aussi de confrontation.
Sans être polémique, j'évoque brièvement le fait syndical , ses problèmes épineux , ses difficultés.
Au moment ou tout gouvernement semble trouver quelques vertus à cette formation( par ailleurs perfectible) et souhaite augmenter le nombre de jeunes en alternance ,cet ouvrage peut aider modestement à la compréhension et à la sensibilisation de la problématique ;

cordialement JL

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents