Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


RYTHMES SCOLAIRES : JEAN-JACQUES THOMAS INTERVIENT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L'ÉDUCATION NATIONALE.

Publié par jean luc sur 27 Juin 2014, 14:05pm

Catégories : #Education Nationale, #Rytmes scolaires, #Politique, #Picardie-Aisne

RYTHMES SCOLAIRES : JEAN-JACQUES THOMAS INTERVIENT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE L'ÉDUCATION NATIONALE.

Coprésidée par Hervé Bouchaert, Préfet de l'Aisne, et Jean-Jacques Thomas, la session du Conseil départemental de l'Education Nationale (CDEN) permit, vendredi matin, de faire le point sur la réforme des rythmes scolaires et les possibilités d'expérimentation. Jean-Luc Strugarek, Directeur académique, a auparavant rappelé le cadre législatif visant à diminuer le temps de classe de chaque journée, de mieux répartir le temps d'enseignement hebdomadaire et le temps d'enseignement annuel. D'où la possibilité des activités d'ouverture culturelle, artistique et sportive durant le temps d’accueil périscolaire.

A Laon, après Jean-Jacques Thomas ait souligné l’intérêt de la réforme présentée à Vincent Peillon le 10 mars, Mme Vibes, de « l'UNSA Education » et M. Clavère, de la « FSU », ont donc dénoncé les élus qui tendent à s'affranchir de l'esprit de la loi. « En réservant les temps d'accueils périscolaires, le vendredi après-midi 45 communes, fut-il expliqué, cèdent à la facilité, et instaurent un long week-end pour ne pas organiser de TAP ».

« Le temps de l'enfant, fut-il, également rappelé, n'est pas le temps de l'adulte » tandis que la fédération FCPE de parents d'élèves insistait sur le fait que « l'école n'est pas une garderie » et l'intérêt, justement, de « mettre fin à la semaine du non-sens de quatre jours ».

Toujours sur le fond, au regard des 50 communes et des 71 écoles qui ont expérimenté les nouveaux rythmes, le Conseil départemental à indiqué qu'avant la réforme, plus de 20 % des enfants ne bénéficiaient pas d'ouverture artistique, sportive ou scientifique. De même, lors de cette réunion, Jean-Jacques Thomas a demandé au Directeur académique, venu à Hirson (notre photo) constater l'application de la réforme, d’être vigilant à ce que le soutien scolaire (APC) ne soit pas organisé pendant les TAP de manière à éviter que les élèves en difficultés ne soient pas exclus des activités éducatives d’éveil.

http://jjthomas.canalblog.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents