Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Les Le Pen père et fille mettent en scène leur "dispute"

Publié par jean luc sur 10 Juin 2014, 08:57am

Catégories : #Histoire, #FN, #LE PEN

Les Le Pen père et fille mettent en scène leur "dispute"

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du FN, fraichement réélu député européen, a fait parler de lui ce week-end pour avoir suggéré de faire "une fournée" d'artistes anti-FN, dont le chanteur de confession juive Patrick Bruel dans une vidéo publiée puis retirée du site du Front national.

La réponse de la fille Le Pen à mis plusieurs heures avant d'arriver :

"Je suis convaincue que le sens donné à ses propos relève d'une interprétation malveillante. Il n'en demeure pas moins que, avec la très longue expérience qui est celle de Jean-Marie Le Pen, ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite de cette formulation est une faute politique dont le Front national subit les conséquences. Si cette polémique peut avoir une retombée positive, c'est celle de me permettre de rappeler que le Front national condamne de la manière la plus ferme toute forme d'antisémitisme, de quelque nature que ce soit".

Commen l'écrit le blogueur Sarkofrance, "la boucle était bouclée, le piège un peu grossier. Le père permettait à la fille de dédiaboliser encore un peu plus son mouvement national-socialiste."

Les Le Pen ont réussi à monopoliser l’attention médiatique, sur fond d’antisémitisme, entre la commémoration du débarquement allié et les cérémonies du souvenir des massacres de Tulle et d’Oradour sur Glane.

En se critiquant publiquement, le père et la fille ont réussi à manipuler le débat. Ce qui était une nouvelle déclaration antisémite possiblement condamnable par la justice, a glissé vers un "dérapage", comme si c’était exceptionnel, avant de devenir une simple "faute politique" dans la bouche de Marine Le Pen, expression depuis lors reprise dans les médias.

Pour elle, il n’y aurait pas d’antisémitisme, dans les propos de son père qui appelait à "une nouvelle fournée" au sujet notamment de Patrick Bruel, elle est "convaincue que le sens donné à ses propos relève d’une interprétation malveillante".

La condamnation de la fille Le Pen est très ambigüe. Ce qu’elle condamne sur le fond, c’est l’interprétation qui aurait été fait des propos Jean-Marie Le Pen !

Comme l'a tweeté Najat Valaud-Belkacem : "S'il n'exclut pas un de ses membres tenant de tels propos, le FN restera toujours le parti de la nausée républicaine."

Il n'est pas inutile de rappeler les origines du Front national :

 

Les Le Pen père et fille mettent en scène leur "dispute"

Il n'est pas inutile de rappeler les origines du Front national :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents