Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Rebondir ! par Philip Cordery

Publié par jean luc sur 28 Mai 2014, 14:30pm

Catégories : #Europénnes 2014, #Politique, #Parti socialiste, #Gouvernement

Rebondir ! par Philip Cordery

Les résultats du scrutin européen ont sonné comme un coup de tonnerre. Avec un Front national en tête, loin devant tous les autres partis démocratiques, mais derrière l'abstention, c’est à un véritable 21 avril européen que nous avons assisté, un séisme démocratique qui doit interpeller l’ensemble des acteurs de la vie politique française.

Je suis aujourd’hui très en colère contre l’UMP qui a esquivé le débat politique sur l’orientation de l’Europe. Quelle Europe voulons-nous? Cette question fondamentale mérite bien un débat, un débat de fond contradictoire entre forces politiques qui aspirent à gouverner l’Union européenne.

Croissance, emploi des jeunes, salaire minimum européen, renforcement de la directive détachement des travailleurs...

Autant de thèmes que nous avons portés pendant cette campagne et qui n’ont pas trouvé de répondant. Nous avions des candidats à la Présidence de la commission européenne. Martin Schulz a sillonné la France, de la Bretagne à Lyon, en passant par Lille, Forbach et Paris. Ou était Jean-Claude Juncker? L’UMP craignait-elle que l’on dresse le bilan des années Sarkozy-Merkel Barroso? Ou craignait-elle devoir exploser ses contradictions internes?

Sans doute un peu des deux. Mais une chose est certaine. En refusant ce débat fondamental, en focalisant la campagne sur un vote sanction pour surfer sur le résultat des municipales, M. Copé et ses amis ont laissé le Front national fixer les termes du débat, avec le résultat que l’on connaît.

Sur le plan national, ces résultats sont l’expression d’une colère profonde face à une crise qui dure. Je comprends ces frustrations. Ces messages ont été entendus au lendemain des élections municipales.

Le Président de la République en a tiré les conséquences en accélérant les réformes structurelles, permettant la réduction des déficits, une meilleure compétitivité de nos entreprises, mais aussi en introduisant plus de justice avec une baisse des impôts qui sera effective dès cette année pour les ménages les plus modestes. Face à la colère des Français, seuls les résultats permettront de rebondir et de faire en sorte que ces 25% de suffrages accordés au Front national ne restent qu’un coup de colère.

Sur le plan européen, il faudra aussi rebondir. À l’heure actuelle, les résultats

révèlent que les sociaux-démocrates ne seront pas majoritaires au niveau européen, mais continueront le combat pour réorienter l’Europe par tous les moyens :

avec un gouvernement déterminé au niveau du Conseil européen, en créant les rapports de force nécessaires au sein du Parlement européen, par la mobilisation syndicale et citoyenne... Car la réponse au désarroi des citoyens européens passe par plus de croissance et une Europe plus sociale. Nous devrons aussi faire vivre le débat européen dans le débat politique national au quotidien. L’Europe ne doit plus servir de bouc émissaire. Chacun doit, à son niveau, local, régional, national ou européen, parler plus et mieux d’Europe et pas seulement un mois avant une échéance électorale. L’Europe se construit au jour le jour et par tous. Rebondissons tous ensemble!

Philip Cordery,

secrétaire national

du Parti socialiste à l'Europe,

député des Français

établis hors de France

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents