Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Dieudonné, l'homme d'un système

Publié par jean luc sur 5 Janvier 2014, 11:48am

Catégories : #Billet d'Humeur, #bonjour l'extrème droite, #Vu dans

Dieudonné, l'homme d'un système

Il fallut se résoudre à parler de l'humoriste. Depuis une dizaine de jours déjà, l'homme qui aime à frôler l'indicible et cultiver une clientèle incroyablement éparse, a refait parler de lui au point de déclencher l'ire d'un ministre de l'intérieur.

Dieudonné est une personne publique d'importance, un fond de commerce prospère qui lui permet d'agréger quelques millions de visiteurs sur ses video Youtubesques.

Depuis quelques semaines, nous avons progressivement toutes et tous appris ce qu'était ce geste de la "quenelle", un prétendu signe de reconnaissance "anti-système". L'affaire, à ses début - il y a longtemps, pouvait faire sourire qui ne savait de quoi il retournait. Mais elle s'avéra franchement déplaisante quand il devint manifeste que cette quenelle était d'abord le signe de ralliement de tous les fachos, antisémites et autres nazis que le pays pouvait compter. Quand on reproche à un footballeur millionnaire dénommé Anelka d'avoir publiquement fait le geste, certains prennent sa défense et accusent encore à la dérive liberticide . Si leur "liberté" se réduit donc à partager ce nouveau bras tendu avec quelques néo-nazillards de la pire espèce, on se dit que l'heure est grave.

Car personne, parmi les promoteurs faussement innocents de ces quenelles à répétition, n'osait répondre à cette question simple: quelle autre mouvance politique que l'extrême droite fascisante utilise le dit geste ? Aucune. La "quenelle" est un geste sans interêt autre que l'antisémitisme qu'il véhicule.

Dieudonné, donc, poursuivait son cirque.

Nous aurions préféré que Christiane Taubira, garde des Sceaux, se saisisse la première de la chose, exprime son mécontentement et le dégoût qu'elle ressent. Elle l'a fait, mais après Manuel Valls, ce vendredi 3 janvier, dans une tribune remarquée et remarquable publiée par le Huffington Post intitulé "Ebranler les hommes".

Son texte, mûrement réfléchi, frappe au coeur, appelle à l'intelligence et au réveil des consciences.

Dieudonné pratique l'antisionisme humoristique, paraît-il. Rire et faire rire sur quelqu'un parce qu'il est juif, ou supposé tel, en regrettant les chambres à gaz, est-ce encore une simple boutade anti-sioniste ? Non, depuis longtemps, Dieudonné a franchi un Rubicon qu'il croit "révolutionnaire" alors qu'il ne s'agit que d'antisémitisme. La justice tranchera sans doute puisque - faut-il le rappeler ? - la haine antisémite ou raciste n'est pas une opinion mais un délit.

L'Association FRANCE PALESTINE SOLIDARITÉ (AFPS), ce vendredi 3 janvier 2014, s'est rappelé au souvenir du prétendu anti-sioniste Dieudonné. On ne la soupçonnera pas de "collusion" avec le "Système" forcément "israélite" qu'aime à caricaturer Dieudonné dans ses "spectacles".

Son Bureau national dit ainsi, simplement et clairement, que "Dieudonné, l’imposteur raciste, n’est pas l’ami du peuple palestinien."

Et de conclure: "L’AFPS condamne et rejette toute instrumentalisation de la cause palestinienne au service de délires complotistes racistes qui font le jeu de ses adversaires."

Dieudonné n'est que l'homme d'un système bien connu et délirant, antisémite.

Les choses sont dites.

Nous pouvons être assurés qu'il faudra les répéter.

Bonne année ?

Merci à Chroniques (politiques)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents