Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Education : 8 804 postes supplémentaires pour la rentrée 2014 : enfin une juste répartition des postes

Publié par jean luc sur 22 Décembre 2013, 11:17am

Catégories : #Education Nationale, #Gouvernement, #Parti socialiste, #Politique

Education : 8 804 postes supplémentaires pour la rentrée 2014 : enfin une juste répartition des postes

Le Parti socialiste salue la constance avec laquelle le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon met en œuvre la refondation de l’école de la République.

Ainsi la création de 8 804 postes supplémentaires pour l’année 2014-2015, répartis dans le premier et le second degré, viendra renforcer la lutte contre le déterminisme social pointé par les résultats de l’enquête PISA 2012 et totalement absente de la politique menée par l’ancienne majorité UMP.

Deux critères ont été mis en avant pour assurer une juste répartition - l’évolution démographique des académies et les besoins sociaux - permettant ainsi à des académies jusque-là mal dotées de bénéficier d’un significatif apport en moyens humains.

C’est ainsi que l’académie de Versailles se verra dotée de 388 équivalents temps plein, 380 pour l’académie de Créteil ou encore 264 pour l’académie de Lyon.

Ces 8 804 postes supplémentaires permettront, dans le premier degré, d’accueillir 38 000 élèves supplémentaires, de poursuivre la mise en place du dispositif « plus de maitres que de classes » dans les zones difficiles, de relancer les RASED ou encore d’accueillir les élèves de moins de trois ans.

Pour le second degré, ils permettront l’accueil de 30 000 élèves supplémentaires (collèges et lycées) et de poursuivre le travail engagé pour l’éducation prioritaire.

Ces créations de postes sont une nouvelle démonstration de la détermination de la gauche de faire de l’éducation une des grandes réussites de ce quinquennat, pour la seule raison que c’est par la jeunesse que se prépare en grande partie le redressement de notre pays.

Emeric Bréhier, secrétaire national à l’Education

Yannick Trigance, secrétaire national adjoint à l’Education

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents