Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog de la fédération de l'Aisne du Parti socialiste


Centrafrique : François Hollande s'est rendu à Bangui hier soir

Publié par jean luc sur 11 Décembre 2013, 11:16am

Catégories : #International-Europe, #Hommage, #Hollande, #Gouvernement, #Défense, #Affrique

Centrafrique : François Hollande s'est rendu à Bangui hier soir

François Hollande s'est rendu à Bangui hier soir, où il a rendu hommage aux deux soldats tués.

François Hollande : la mission en Centrafrique est «dangereuse mais nécessaire» pour éviter un «carnage».

 

À son arrivée à Bangui, le président de la République s'est recueilli auprès des deux soldats tués dans la nuit du 9 au 10 décembre.

Il a déclaré :

L'émotion, elle est évidente après ce qui s'est produit : deux soldats qui sont morts pour la mission qui leur avait été confiée, qui se poursuit, et d'autres soldats qui sont encore en ce moment même, au moment où je suis présent, sur le terrain, pour pacifier cette ville et ce pays.

Mardi 10 décembre, l'intervention en Centrafrique était débattue à l'Assemblée nationale


Déclaration sur l'engagement des forces armées... par Matignon

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est intervenu à la tribune de l'Assemblée nationale afin d'expliquer l'intervention en République de Centrafrique.

Après avoir dit «la reconnaissance de la Nation toute entière» aux deux soldats tués la nuit précédente, Jean-Marc Ayrault a ajouté que l'inaction en Centrafrique n'était pas une option.

Il a également rappelé que cette opération se déroulait dans le cadre d'un mandat des Nations unies, et serait «rapide». Puis, il a ajouté que la France ne serait pas «le gendarme de l'Afrique».

Enfin, le Premier ministre a appelé à l'unité de la Nation :

Matignon @Matignon Suivre

.@jeanmarcayrault: «cette unité, nous la devons à nos soldats, au peuple centrafricain, à l'Afrique» #DirectAN

Hommage d'Harlem Désir aux deux soldats tués en Centrafrique

Dans la nuit du 9 au 10 décembre, deux soldats français du 8ème régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres ont été tués en Centrafrique.

À cette occasion, le Premier secrétaire a déclaré :

Nous voulons exprimer notre reconnaissance et notre gratitude à l’ensemble des soldats français engagés aux côtés des forces africaines pour protéger les populations civiles des exactions et rétablir la sécurité en Centrafrique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents