Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre de Jaurès

La Lettre de Jaurès

Blog des socialistes de GAUCHY Aisne


Responsabilité et ambition par Gwenegan Bui

Publié par jean luc sur 27 Novembre 2013, 08:44am

Catégories : #Emploi, #Economie, #Territoires

Responsabilité et ambition par Gwenegan Bui

La succession de plans de licenciements en Bretagne, sur un espace réduit et en un temps limité, a pu donner le sentiment à une frange de la population que le territoire subissait un brutal déclassement collectif. Ce sentiment de désespoir s’est traduit par ce qu’il convient désormais d’appeler les manifestations des "bonnets rouges".

Au-delà de la composition étonnante pour ne pas dire baroque du collectif et de ses revendications, c’est bien le rôle de l’élu que de comprendre pourquoi les événements ont pris une telle ampleur, et comment y répondre.

Souvent décrite comme baromètre de la France, la Bretagne, et le Finistère en particulier, est d’abord victime d’une misère néo-rurale, renforcée par la crise. Fuite des services publics, déserts médicaux, dessertes en transports et en technologies numériques déficientes, rapide augmentation du chômage dans des bassins d’emplois très segmentés où la population a souvent un faible niveau de qualification (fort taux d’illettrisme) et des capacités de mobilité réduites : la fracture territoriale est une réalité. En outre, les débats autour de la métropolisation n’apparaissent en rien comme porteurs d’espoir pour ces populations qui se sentent souvent exclues de ce qui "n'est pas un monde pour elles"

A ce phénomène dont les pouvoirs publics commencent seulement à prendre toute la mesure, est venue s’ajouter la crise spécifique de la filière agroalimentaire. Si cette situation est avant tout le résultat de choix économiques désastreux des entreprises elles-mêmes, nous devons également souligner les responsabilités européennes. Pourtant historiquement europhiles, les Bretons identifient avec raison deux maux concrets :

le féroce dumping social, pratiqué par l’Allemagne notamment, et le poids d’une monnaie trop forte qui grève la compétitivité de l’industrie française. Sans changement, disons-le, c’est l’idée même d’Europe qui risque de s’effondrer.

L’écotaxe, pourtant non encore entrée en vigueur, n’aura finalement été que la goutte d’eau : telles sont les raisons de la révolte, qui, après avoir couvée de longs mois, a explosé en Bretagne.

Face à la hauteur des enjeux, nous avons tous une responsabilité. Profondément attachés à la décentralisation, nous souhaitons conserver un Etat fort, déterminé et engagé sur le territoire national. Renforcer les libertés locales et les mobiliser au service de notre redressement est

une nécessité ; mais il faudra également montrer l’exemple, en allant vers une véritable mutualisation et une concrète simplification des compétences locales :

soyons ambitieux.

Gwenegan Bui,

député du Finistère,

conseiller régional de Bretagne

Photo : http://assemblee-nationale.fr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents